Instagram : le réseau social va désavantager ceux qui ont des faux likes et followers

Sur Instagram, de nombreuses personnes payent pour obtenir des faux likes et des faux commentaires générés par des robots, et pour être suivies par des faux comptes. Leur but est de devenir des influenceurs, afin d'être payés par des marques pour promouvoir leurs produits. Face à ce phénomène, Instagram a décidé de prendre des mesures.

instagram faux likes faux followers

Sur les réseaux sociaux comme Instagram, les « influenceurs » prennent de plus en plus d'importance. Ces personnalités populaires sont payées par des grandes marques pour promouvoir leurs produits, à tel point que des escrocs d'un genre nouveau sont tentés de se faire passer pour des influenceurs en payant pour recevoir des faux likes et des faux followers.

Instagram a pris conscience de cette nouvelle tendance qui nuit à son réseau social, et a décidé d'entrer en guerre contre ce phénomène. Au cours des deux dernières semaines, la firme a fermé des sites tiers et des applications comme Instagress, InstaPlus et PeerBoost, qui ne respectent pas les conditions d'utilisation du site.

En effet, les faux influenceurs utilisent ce type de services pour recevoir des milliers de likes et de commentaires générés par des robots. En fonction du nombre de réactions désirées, il suffit de payer une certaine somme pour feindre la popularité virtuelle.

Instagram : les sites de bots sont de plus en plus nombreux

Bien entendu, il est en réalité très facile de distinguer les vrais commentaires des commentaires générés par des robots. Les bots ne font jamais preuve d'esprit, laissent des commentaires souvent hors contexte, et se résumant généralement à de simples emojis, hashtags ou expressions passe-partout.

Toujours dans le but de lutter contre cette tendance, Instagram utilise la technique du « shadowbanning ». Ainsi, les photos mises en avant par des hashtags aux allures de spams ne seront plus visibles dans l'onglet de recherche ou d'exploration. Ces efforts visent à rendre la plateforme plus authentique et agréable à parcourir.

Face à cette réaction d'Instagram, deux solutions s'offrent aux faux influenceurs. Soit ces derniers abandonneront leur objectif de devenir célèbre sur le réseau social, soit ils se noieront dans la masse des usagers moyens. C'est à la fois une victoire pour les marques, et un rêve brisé pour de nombreux adolescents.

Cette prise de mesure survient quelques jours après la décision d'Instagram d'utiliser l'intelligence artificielle pour lutter contre les commentaires haineux. La firme semble déterminée à faire un grand ménage sur son réseau social.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook hq menlo park
Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

Une décision de la haute Cour d’Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d’utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s’il…

tiktok usa
TikTok rejette l’offre de rachat de Microsoft, Oracle est toujours en lice

TikTok vient de rejeter l’offre de rachat formulée par Microsoft. Le géant américain a fait les frais de nouvelles restrictions imposées par le gouvernement chinois concernant l’exportation d’algorithmes. De son côté, Oracle est toujours dans la course au rachat.  Fin…

facebook experience
Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

Facebook va payer des utilisateurs pour qu’ils lâchent le réseau social. Dans le cadre d’une étude co-réalisée avec des universités, Facebook souhaite mesurer son impact sur la vie démocratique américaine. Voilà pourquoi le réseau social s’apprête à rémunérer des utilisateurs,…

Tweet 2
Twitter : les sujets en tendance sont désormais contextualisés

Twitter a annoncé une nouvelle fonctionnalité sur son réseau. Les sujets en tendance seront maintenant contextualisés avec des courts textes ou des tweets expliquant clairement le sujet. Une manière de rendre ces tendances plus claires. Sur Twitter, il n’est pas…