Incendie OVH : les réactions s’enflamment sur Twitter

 

Le terrible incendie qui a décimé un immense datacenter OVH à Strasbourg a suscité une déferlante de réactions – souvent très drôles – sur Twitter. Il faut dire que cet incident fait très mauvais genre alors que l'hébergeur cherche à entrer en bourse. D'autant que ce n'est pas la première fois qu'un incident chez OVH paralyse le web français. 

OVH Incendie
Crédits : Twitter

Dans le secteur de l'hébergement, si l'on fait fi des grandes plateformes de cloud américaines (AWS, Google Cloud et Microsoft Azure) peu d'entreprises ont réussi à croître autant que le français OVH. Fondé par Octave Klaba en 1999, l'hébergeur compte près de 2 millions de clients dans le monde et plus de 400 000 serveurs répartis dans 32 datacenters. C'est de facto le plus gros hébergeur d'Europe continentale.

Et l'avenir semble radieux. OVH fait partie des partenaires clés du projet Gaia-X de l'Union Européenne qui vise à créer des standards communs au secteur du cloud sur le continent.  OVH est également un partenaire clé de grands groupes comme Orange, Deutsche Telekom, Atos ou encore Capgemini. Et le groupe est en train de préparer son introduction à la bourse de Paris.

Lire également : Incendie OVH – voici la liste des sites internet qui sont en panne

L'incendie d'OVH a beaucoup amusé les twittos

Alors forcément, l'incendie dont vient d'être victime l'un des plus gros datacenters d'OVH tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. D'autant que ce n'est pas la première fois que le web parle d'OVH à cause d'un incident grave. En mars 2020 un problème grave avait déjà paralysé une grande partie du web français. On imagine comme ce twittos que l'arrivée au bureau a dû être rude ce matin, surtout pour les community manager de l'hébergeur :

OVH incendie réactions Twitter
Crédits : @Airjoret via Twitter

Reste que pour l'essentiel, à côté de quelques messages paniqués de responsables de sites internet, les twittos étaient surtout d'humeur taquine. Comme avec ce tweet qui compare l'intervention des pompiers à du “watercooling” :

OVH incendie watercooling
Crédits : @Mozitux via Twitter

Ou alors celui-ci qui voit dans les volutes de fumée la preuve d'un transfert (définitif) des données vers le nuage juste au-dessus :

OVH incendie cloud
Crédits : @BobZeHareng via Twitter

A en croire d'autres tweets, l'enquête pour retrouver le coupable de cet incendie à déjà commencé. C'est dit – les interrogatoires commenceront par les membres de la compta :

OVH Incendie accident
Crédits : @TartineEnVelo via Twitter

A qui profite vraiment le crime si ce n'est aux concurrents d'OVH ? Une petite ballade suffit sur le compte twitter de quelques petits hébergeurs pour trouver le vrai coupable de ce départ de feu. Tout cela était donc une opération préméditée par SerialHosting SARL !

OVH service hosting concurrent
Crédits : @atserialhosting via Twitter

Bien sûr, comme vous, un dernier point nous interpelle. Nous lisons ci-et-là que des données de certains sites et services sont définitivement parties en fumée sans espoir de les retrouver dans une sauvegarde : comment cela peut-il arriver à un hébergeur aussi gros que OVH ? N'y a-t-il pas eu une erreur quelque part débouchant sur des sauvegardes sur le même site que le datacenter touché ? On compte en tout cas sur OVH pour apprendre de ses erreurs et faire en sorte que cette situation ne se reproduise plus :

OVH incendie données effacées
Crédits : @W4ReLL via Twitter

Vous avez été impacté par OVH ou avez simplement une blague à partager en lien avec cette actualité ? Partagez votre retour dans les commentaires de cet article !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !