Il survit à un grave accident grâce à son iPhone, 3% de batterie et une connexion 3G

 

Tim Blakely, snowboardeur de 41 ans, a bien cru que sonnait sa fin lorsqu’il est tombé dans une profonde crevasse au cours d’une de ses sessions. Heureusement pour lui, l’homme est parti avec son iPhone, qui lui a permis de contacter les secours grâce à sa fonction d’appel d’urgence. Il s’en est fallu de peu, car il ne lui restait plus que 3 % de batterie.

test apple iphone 13

On pourrait penser qu’il est relativement peu commun qu’un iPhone sauve la vie de son propriétaire. Étrangement, les histoires de ce type sont pourtant nombreuses, certaines plus insolites que d’autres. On pense notamment notamment à cet Australien qui aurait pu se faire transpercer le torse par une flèche si ça n’avait été pour son iPhone qui se trouvait miraculeusement sur le chemin. D’autre fois, c’est bien entendu en appelant les secours que le smartphone se rend le plus utile. Apple le comprend bien et a grandement facilité la manipulation, au point que même un enfant de 4 ans est capable de sauver la vie de ses parents.

Tim Blakely, Britannique de 41 ans, en a fait la dure expérience. Pourtant habitué des pistes, ce snowboardeur se retrouve malencontreusement au fond d’une crevasse de 4,5 mètres au beau milieu des Alpes suisses. C’est là que la chance de Tim entre en jeu. Premièrement, malgré la gravité de la situation, ce dernier s’en sort relativement bien. En effet, une fine couche de glace l’a empêché de tomber bien plus profond. Deuxièmement, le snowboardeur a eu l’excellente idée d’amener son smartphone avec lors de son excursion.

Il appelle les secours avec seulement 3 % de batterie

Les choses se compliquent alors. En sortant son téléphone, Tim se rend compte qu’il ne lui reste plus que 3 % de batterie. Pire encore, il ne dispose que d’une connexion 3G, réduisant fortement ses chances de contacter les secours. Tentant le tout pour le tout, il utilise alors le raccourci des iPhone pour appeler les sauveteurs. Miracle : il parvient à joindre un centre d’appel. 20 minutes plus tard, les secouristes sont déjà en train de le sortir ce pétrin.

Sur le même sujet : Un iPhone retrouvé dans la rivière d’Édimbourg fonctionne toujours après un an sous l’eau

Après plusieurs dizaines de minutes d’efforts, Tim est extirpé de la crevasse « relativement indemne ». Les blessures sont avant tout psychologiques. Tim explique que la pensée de ne plus avoir de batterie à ce moment, voire pas de téléphone du tout, l’empêche de dormir. « Dix-sept ans de snowboard, et la majorité de ces temps passés en solo et hors-piste. Plus jamais en solo », conclut-il.

Source : New York Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !