Dernières actualités autour de Bloctel

Bloctel est une liste d’opposition téléphonique française visant à lutter contre le démarchage téléphonique. Cette liste qui succède à Pacitel existe depuis juin 2016 et est gérée par la société privée Opposetel pour une durée de cinq ans. Son succès est depuis plutôt mitigé. D’un côté elle a permis d’éviter plusieurs milliards d’appels indésirables, mais de l’autre elle ne parvient pas à endiguer réellement le problème. Pour ne rien arranger, trop peu d’entreprises se plient à leur obligation d’expurger de leur listes de démarchage les inscrits sur la liste Bloctel. Retrouvez ici toutes les dernières actualités autour de la liste Bloctel.

Bloctel promet aux particuliers inscrits sur la liste d’opposition au démarchage de ne plus recevoir d’appels indésirables. L’inscription est gratuite et les numéros qui y sont inscrits le sont pour une durée de 3 ans renouvelables. De leur côté les entreprises qui pratiquent le démarchage ont l’obligation de s’y inscrire et de supprimer de leurs listes les numéros des inscrits Bloctel. En théorie, sur le papier c’est une solution plutôt radicale pour mettre fin au problème du démarchage téléphonique. Dans les faits, l’efficacité du service est limitée.

Ainsi une enquête de 60 millions de consommateurs révèle que 47% des personnes inscrites ne perçoivent pas de diminution du nombre d’appels, que 38% observent une faible diminution et 15% une forte diminution. Le problème vient essentiellement de la coopération des entreprises au dispositif. Seules 700 entreprises y ont adhéré, ce qui semble bien faible par rapport au nombre d’acteurs de ce segment de l’économie. Les entreprises contrevenantes peuvent pourtant se voir infliger une sanction pouvant aller jusqu’à 75 000 €. S’il constate une infraction, le particulier cible des appels peut remplir un formulaire de réclamation en ligne.

Le particulier peut aussi faire appliquer la loi informatique et libertés en demandant à l’entreprise de ne plus être prospecté. Hélas, de nombreuses entreprises de démarchage font tout pour éviter d’adhérer à tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à une liste noire. Les sociétés de démarchage téléphonique affichent souvent des faux numéros pour échapper à ces listes. Au cas où elles serait identifiée, une société peut disparaître par un dépôt de bilan et se recréer sous une autre dénomination. Ainsi Bloctel n’est pas encore parvenu à imposer le respect de sa liste auprès de tous les acteurs.

Ce qui pourrait sans doute changer à terme avec un durcissement des mesures à l’encontre de ce type de techniques marketing.

Voir plus d'articles