Huawei présente Harmony OS, un Android avec une moustache

 

Huawei a tenu sa conférence chinoise pour présenter ses nouveautés. Au menu, Harmony OS, son nouveau système d’exploitation mobile et IoT qui vise à remplacer Android sur les produits de la marque.

Harmony

Huawei doit se passer d’Android. Depuis 2019, la firme chinoise est sous embargo américain, ce qui la contraint à ne plus utiliser la suite logicielle de Google. Pour contourner ce problème, elle a présenté Harmony OS, son système d’exploitation maison. Ici, nous avons un produit final qui ressemble beaucoup à Android, mais qui veut s’axer sur la convergence avec un gros penchant pour la domotique.

Au premier coup d’œil, un smartphone ou une tablette qui tourne sous Harmony OS ressemble à s’y méprendre à un terminal Android avec une surcouche. On retrouve le bureau des applications, des widgets ainsi que le fameux panneau de contrôle. Il y a quelques petites choses qui changent, comme la possibilité de transformer directement une icone en Widget, donnant ainsi un aperçu de certaines informations, mais dans l’ensemble, nous avons là un Android avec une moustache. Le tiroir d'application est lui absent, puisque Huawei mise en réalité sur des dossiers pour vous aider à ranger vos apps. Une chose que l'on connait là aussi.

A lire aussi – Test Huawei Mate 40 Pro 5G : un peu, beaucoup, à la folie… ou pas du tout ?

Toutefois, on remarque qu’Harmony OS est très axé sur les produits domotiques à l’aide d’un système de tuiles. Dès l’écran d’accueil, il est ainsi possible de contrôler les objets extérieurs qui disposent du même OS ou non. Allumer une enceinte, sa télé, transférer un fichier sur votre PC sous Windows, tout se fait via un glissement de doigts. C’est bien… mais loin d’être nouveau, puisque les OS concurrents, à savoir Android et iOS, le font déjà.

Harmony

Harmony OS sera lancé avec le MatePad Pro

Mais la domotique n’est qu’un aspect d’Harmony OS. Le système d’exploitation veut également séduire les consommateurs plus habitués à Android. Côté interface, nous sommes dons en terrain connu… sans la suite logicielle de Google, évidemment. Le tout fonctionne toujours avec App Galery. En clair, ceux qui utilisent déjà Android sur un smartphone Huawei ne seront pas dépaysés. Le premier terminal à adopter Harmony OS est le MatePad Pro, la nouvelle tablette du constructeur. Celle-ci, comme tous les modèles actuels sur le marché, s’axe sur la productivité avec un clavier magnétique fourni.

En bref, Harmony OS ne veut rien révolutionner, mais cherche en réalité à remplacer ce que faisait déjà Android sur ses terminaux. Ce n’est pas réellement une surprise, puisque ce nouveau système d’exploitation a été spécialement conçu pour ça. Il ne reste qu’à voir comment il va évoluer à l’avenir, et si Huawei arrivera à séduire son public.

har

Harmony OS ne sera pas une exclusivité pour le marché chinois, puisqu'il sera installé sur tous les produits de la marque vendus à travers le monde. En Europe, le MatePad Pro arrivera dès le 13 juin au prix de 800 euros, par exemple, et il y a fort à parier que le P50 sera lui aussi équipé de ce nouveau système d'exploitation, ainsi que les produits lifestyle ou domotique de la marque.

Si vous avez déjà un smartphone Huawei en votre possession avec Android, rien ne devrait changer pour vous, puisqu'Harmony OS ne concerne que les produits futurs. Huawei se laisse ainsi du temps pour installer son écosystème. Son but assumé est de créer un véritable environnement en vase-clos, avec pourquoi pas la possibilité de mettre sa création sur des terminaux concurrents s'ils le souhaitent.

Et quoi, avez-vous envie d'essayer Harmony OS ? Cet OS vous semble-t-il intéressant ou ne voyez-vous qu'une copie maladroite d'Android ? Dites-le-nous dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !