Huawei : les États-Unis veulent offrir plus d’un milliard de dollars à ses concurrents sur la 5G

Huawei est toujours dans le collimateur des États-Unis. Washington envisage désormais de faire barrage à la firme en finançant ses concurrents directs dans le domaine de la 5G. Pour pénaliser le groupe chinois, le gouvernement américain est même prêt à débloquer plus d’un milliard de dollars. En parallèle, les États-Unis préparent un renforcement des sanctions.

huawei etats unis offrir milliard dollars concurrents 5g

Ce 15 janvier 2020, Donald Trump et Liu He, vice-Premier ministre chinois, ont signé la première phase d’un accord commercial à Washington. Néanmoins, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis est loin d’être terminée. Le même jour, des sénateurs américains, démocrates et républicains, ont présenté devant le Congrès un projet de loi visant à pénaliser encore davantage Huawei.

Ce projet de loi prévoit la création de deux fonds d’investissement destinés à financer les concurrents de Huawei sur le marché de la 5G. Un premier fond d’investissement de 750 millions de dollars serait mis en place pour soutenir les firmes qui proposent des alternatives aux équipements 5G de Huawei. En dépit des sanctions actuelles, Huawei reste en effet le leader incontesté de la 5G, devant Nokia et Ericsson.

Un second fonds, financé à hauteur de 500 millions de dollars, serait dédié aux entreprises qui proposent des « équipements fiables et sécurisés à travers le monde ». Le projet de loi ne cite aucune firme en particulier. Pour financer ces fonds, Washington envisage de récolter 5% de l’argent obtenu dans le cadre des enchères 5G. Les fonds seraient donc indirectement financés par les opérateurs de télécommunications américains. Pour l’heure, le projet de loi n’a pas encore abouti.

Lire également : Huawei – Washington veut forcer Londres à se passer des équipements 5G de la firme

Les États-Unis veulent renforcer les sanctions, la guerre continue !

Ce n’est pas tout. D’après nos confrères de Reuters, Washington envisage toujours de renforcer les sanctions à l’égard de Huawei. Le département du Commerce s’apprêterait à modifier une loi baptisée De Minimis afin de couper les sources d’approvisionnement de Huawei dans le monde. Actuellement, les Etats-Unis ne peuvent bloquer les exportations que dans le cas où les produits concernés sont constitués de plus de 25% de technologies américaines. Washington cherche à abaisser ce seuil à 10%. L’amendement est encore en cours de validation auprès des agences gouvernementales américaines, affirme Reuters.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Mate 40 : Huawei prépare 4 variantes différentes du flagship

Les Mate 40 se profile à l’horizon. Plusieurs mois avant le lancement de cette nouvelle génération, une fuite révèle que Huawei prépare 4 variantes différentes de son nouveau flagship. Sans surprise, tous les modèles seraient compatibles avec la 5G.   D’après…