HarmonyOS : Xiaomi refuse d’utiliser l’alternative à Android de Huawei

 

Xiaomi n’utilisera pas Harmony OS sur ses prochains smartphones. Des rumeurs voulaient en effet que le constructeur chinois soit très intéressé par le nouvel OS de Huawei. Il n’en est rien, puisqu’il restera bel et bien sur Android.

Xiaomi
Le Xiaomi Redmi Note 9. Crédits : PhonAndroid

C’est une rumeur qui courait sur le net depuis quelques jours et qui a forcé Xiaomi à démentir. Non, la marque ne compte pas se tourner vers Harmony OS au détriment d’Android. Pour le moment, les smartphones Xiaomi resteront sur l’OS de Google et tout cela ne viendrait que d’un malentendu.

Harmony OS est l’OS mobile maison de Huawei. Face à l’embargo américain, la firme chinoise est de plus en plus isolée et devrait abandonner Android dans un futur proche au profit d’un système d’exploitation conçu en interne. Huawei pourrait même proposer HarmonyOS à d’autres constructeurs, du moins, c’est ce qu’il se dit. Mais Xiaomi n’en fera pas partie. 

A lire aussi – Test du Redmi Note 9 : Xiaomi serait-il en perte de vitesse ?

Pan Jiutang, analyste chinois proche de Xiaomi, a publié une vidéo où il teste Harmony OS en avant-première. Il n’en a pas fallu plus pour qu’Internet commence à s’imaginer des choses et de fil en aiguille, la rumeur d’une arrivée imminente de ce nouvel OS sur les smartphones Xiaomi est née. Cependant, il n’en est rien, selon l’aveu même du constructeur qui n’a aucune raison de changer de crémerie. Xiaomi connait en effet le succès grâce à ses smartphones Android et n’est actuellement pas menacé par l’administration américaine.

Harmony OS, une solution d'urgence

Le fait que HarmonyOS n’est pas conçu pour devenir le grand rival d’Android dans le futur, mais plus comme une solution d’urgence face à une situation compliquée pour Huawei. La position de la marque chinoise est délicate depuis 2019, on le sait. Elle ne peut plus utiliser la suite logicielle de Google, ni collaborer avec des sociétés étrangères ayant des intérêts américains, comme TSMC ou Samsung.

Bientôt privé d’Android, Huawei doit également faire sans et concevoir un nouveau système d’exploitation mobile, qu’il pourrait également proposer à d’autres constructeurs pour le démocratiser. Pour le moment, seul Huawei sera amené à l’utiliser. Xiaomi restera donc sur Android, et les folles rumeurs qui ont couru sur le web ces derniers jours n’étaient… que des rumeurs.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !