Guerre commerciale : Washington pourrait exclure China Telecom du marché américain

 

La guerre commerciale continue : le département américain de la Justice demande dans un communiqué à la FCC d'exclure China Telecom du marché américain. L'opérateur avait pourtant obtenu des autorisations en ce sens en 2007. Plusieurs administrations s'inquiètent du risque pour la sécurité nationale du pays.

Antennes China Telecom
Des antennes-relais China Telecom à Macau en Chine / Crédits : Unsplash

En 2007 China Telecom avait obtenu des autorisations qui lui permettaient de fournir “des services de communications internationales aux Etats-Unis”. Or le département américain de la Justice recommande ce jour dans un communiqué à la FCC de lui retirer ces autorisations, excluant de facto l'opérateur du marché américain. Le Department of Justice (DoJ) a pris cette décision au nom du Comité pour la surveillance des participations étrangères dans le secteur des communications des Etats-Unis.

China Telecom, nouvelle “menace pour la sécurité nationale”

Un nouvel organe qui comprend l'équivalent du ministère public ainsi que les responsables des départements Homeland Security (équivalent du ministère de l'Intérieur) et de La Défense. Et qui a désormais pour but de gérer les licences accordées par la FCC aux opérateurs télécom étrangers. Selon le procureur général William P. Barr, China Telecom représente en effet une menace de sécurité nationale et un problème de sécurité publique“.

Comme pour Huawei, le procureur s'inquiète entre autres du fait que China Telecom est vulnérable à l'exploitation, l'influence et le contrôle par le gouvernement de chine populaire“. Et relève des déclarations inexactes, notamment autour de l'endroit où sont stockées les données sur ses clients américaines, et les pratiques de l'opérateur en termes de cybersécurité.

Selon le DoJ, le but de cette action est ainsi “d'assurer l'intégrité du système de télécommunications américain”. Le risque d'espionnage est le fil rouge des actions américaines à l'encontre de firmes chinoises depuis le début de la guerre commerciale entre les deux pays. Les tensions sont particulièrement fortes depuis le développement de la pandémie de coronavirus.

Lire également : Huawei met en garde les États-Unis contre des représailles de la Chine

Selon Donald Trump, la Chine a tardé à communiquer des données pourtant vitales qui auraient pu aider à endiguer la pandémie. Il est ainsi difficile de ne pas voir dans cette nouvelle exclusion une sorte de riposte dans un contexte bilatéral très dégradé.

Source : ZDNet



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10x pc simple écran
Windows 10X tourne comme une horloge sur les Macs M1 et les vieux Nokia

Windows 10X peut fonctionner sur toutes sortes de machines. Les développeurs s’amusent en effet à l’installer sur plusieurs terminaux, et certains sont étonnants. On a par exemple pu voir Windows 10X tourner sur un smartphone Nokia Lumia, sur un MacBook…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…