GTA 6 : Rockstar aurait accidentellement confirmé qu’une suite est en préparation

Rockstar préparerait bien une suite à Grand Theft Auto : à en croire le site britannique Tax Watch, un gros indice suggère que le studio est bien en train de préparer un titre majeur. Rockstar Games vient d’obtenir une nouvelle exemption d’impôts au travers d’un programme qui implique que l’éditeur est en train de développer un nouveau projet. Or, il est difficile d’imaginer à ce stade autre chose qu’une suite de la célèbre franchise.

GTA 6

Au Royaume-Uni, il existe une niche fiscale dont peuvent bénéficier les éditeurs de jeux. Cette niche, baptisée Video Games Tax Relief (VGTR) permet donc de bénéficier d’un crédit d’impôts lorsqu’un éditeur développe un contenu jugé « culturellement britannique » à l’issue d’un test. Ce dernier note le projet sur 31 points – il en faut 16 pour passer l’examen. Et parmi les critères, le seul fait que le jeu soit développé sur le territoire britannique ou que deux des personnages soient vaguement britanniques ou issus d’un pays de l’espace économique européen suffit quasiment à dépasser le seuil.

Une niche fiscale vend la mèche

Or, à en croire Tax Watch, Rockstar est le principal bénéficiaire du programme : l’éditeur a en effet représenté « 37% de toutes les demandes déposées au Royaume-Uni » pour l’année 2018-2019. Rockstar est connu pour deux franchises : Red Dead Redemption dont le 2e opus est sorti il y a quelques mois, et Grand Theft Auto dont la suite se fait attendre depuis bien trop d’années. Or, à en croire Tax Watch, quelque chose, qui justifie des crédits d’impôts via le VGTR se trame depuis quatre ans.

Tax Watch explique : « nous pensons que cette demande est en lien avec la production de la prochaine édition de GTA, dont les rumeurs anticipent la sortie imminente. Rockstar North est le principal développeur de la série […] les studios peuvent déposer des demandes anticipées pour le VGTR avant que le jeu ne soit terminé, et les demandes massives déposées par Rockstar semblent liées aux coûts de production de GTA VI ».

Et le blog spécialisé d’ajouter : « comme le VGTR est lié aux dépenses de production, cette large demande indique l’échelle des dépenses de Rockstar pour le développement des jeux ». Rockstar aurait en effet évité de payer l’impôt sur les entreprises pendant quatre ans, et obtenu 37,6 millions de livres en 2019 pour un total de 80 millions au travers du VGTR. Bien entendu, il faut néanmoins rester prudent, en attendant une confirmation officielle du studio.

Source : Tax Watch



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
E3 2021 : le prochain salon du jeu vidéo aura lieu du 15 au 17 juin 2021

L’E3 annonce d’ores et déjà son grand retour ! Après l’annulation de l’édition 2020 suite à l’épidémie de coronavirus, l’ESA (l’Entertainment Software Association) prépare déjà le retour du salon pour 2021. L’année prochaine, la grande messe du jeu vidéo aura…

Coronavirus : l’OMS recommande de jouer aux jeux vidéo pendant le confinement

L’OMS soutien une campagne #PlayApartTogether qui promeut les jeux vidéo pendant le confinement. Plusieurs acteurs majeurs de l’industrie, dont Blizzard, Twitch, Unity et Riot Games font partie de l’opération. Des événements, exclusivités et récompenses sont prévues.  Prise dans une crise…