Grindr, Bumble et Match conservent vos données personnelles même après la suppression du compte

 

Vous pensez que les applications de rencontre effacent vos données personnelles lorsque vous supprimez votre compte ? Selon une récente étude d’Avast, il n’en est rien. La plupart les conservent pendant plusieurs jours, voire en gardent certaines indéfiniment. 

application de rencontres
Source : Unsplash

En 2021, les applications de rencontres sont largement démocratisées. Une grande partie de la population y a recours et elles sont aujourd’hui devenues aussi populaires que les réseaux sociaux. Tout comme ces derniers, elles nécessitent un certain nombre de données personnelles pour fonctionner correctement : sexe, âge, localisation, recherche… C’est un tout un lot d’informations qu’il faut fournir pour accéder à la liste des célibataires de sa région.

Mais, contrairement aux réseaux sociaux, les applications de rencontre sont, à terme, vouées à être désinstallées. On pourrait alors penser que toutes ces données fournies disparaissent lorsque l’on supprime son compte. Avast s’est intéressé à la question pour en avoir le cœur net. La firme derrière l’antivirus mondialement connu a découvert qu’un bon nombre d’informations sont conservées même après le départ de l’application.

Que font les applications de rencontre de vos données personnelles ?

Pour son étude, Avast s’est concentré sur trois applications de rencontre parmi les plus populaires : Match, Grindr et Bumble. Dans sa politique de confidentialité, la première précise partager certaines données à des « fins limitées et critiques, y compris pour des audits d’entreprise, analyses et rapports consolidés, pour se conformer à la loi applicable et pour aider à assurer la sécurité des utilisateurs ». Elle assure en revanche qu’aucune utilisation commerciale n’est faite de ces données.

Du côté de Grindr, les choses se compliquent. La plateforme a souvent été épinglée pour la mauvaise protection qu’elle offre à ses utilisateurs, notamment dans les pays virulents envers la communauté LGBT+. Qui plus est, celle-ci collecte une grande quantité de données, parmi laquelle le statut VIH et les photos de profil (parfois dénudées). Depuis avril 2020, Grindr a mis en place une nouvelle politique de confidentialité, qui a réduit la durée de stockage des messages à 48 h, des vidéos à 14 jours et des photos anonymes à 120 jours. Une fois le compte supprimé, toutes les données sont effacées sous 7 jours.

Sur le même sujet : Tinder, Grindr — ces applis organisent vos rencontres… mais surtout avec des annonceurs

Bumble, enfin, collecte « les noms des utilisateurs, au moins une photo, la date de naissance, le sexe, le type de relation qu’ils recherchent, la profession, l’éducation, s’ils sont intéressés par une rencontre pendant les restrictions liées au Covid, la ville d’habitation, la ville natale, la profession, le signe astrologique, la consommation d’alcool, le tabagisme, les animaux domestiques, ce que recherche l’utilisateur, s’il veut des enfants ou non, la religion, la position politique et le contenu des messages », souligne Avast. L’application partage ces données à des applications tierces à des fins de « recherche et d’analyse » mais affirme ne pas les vendre.

facebook application rencontre

Comment supprimer toutes ses données personnelles d’une application de rencontre ?

Emma McGowan, chercheuse à l’origine de l’étude, a cherché à contacter ces applications. Seule Match lui a répondu en la redirigeant vers sa politique de confidentialité. « Une fois que vous supprimez votre compte, le compte n’est plus visible sur le service », peut-on y lire. « À partir de là, nous supprimons les informations soumises à nos intérêts légitimes, y compris les obligations légales de conserver les données à des fins de litige et de travailler pour éliminer les personnes malveillantes et les tenir à l’écart de nos plateformes. »

Difficile de savoir avec certitude si Match conserve ou non les données des utilisateurs après suppression du compte. Reste donc pour ces derniers à s’assurer d’avoir bien fermé leur compte et non juste cacher aux yeux des autres membres avant de désinstaller l’application. Il faudra alors attendre la durée réglementaire avant de voir son profil entièrement effacé de la plateforme. « Si une personne vit […] en Europe et au Royaume-Uni, elle est protégée par le RGPD », ajoute Emma McGowan, avant de préciser qu’elle a le droit de réclamer la suppression de toutes ces données. « Certaines s’y conformeront sans hésitation, tandis que vous devrez peut-être ardemment défendre vos droits auprès d’autres ! »



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !