Grâce à une simple vidéo de 10 secondes, vous pouvez gagner des millions d’euros

 

Une simple vidéo de 10 secondes peut vous rapporter très, très gros. Pablo Rodriguez-Fraile a ainsi acheté un NFT (Non-Fugible Token) pour 67 000 dollars, avant de le revendre pour 6,6 millions de dollars. L’envol des cryptomonnaies, ainsi que la popularité grandissante de cette nouvelle forme d’art, font de cette dernière un terrain d’investissement à surveiller de près.

Video
Crédits : Tim Mossholder/Unsplash

Octobre 2020 : Pablo Rodriguez-Fraile, collectionneur d’art habitant à Miami, acquiert une pièce pour 67 000 dollars. Celle-ci est une vidéo de 10 secondes, réalisée par l’artiste Bveeple, représentant un Donald Trump géant gisant au sol, couvert de slogans de toutes sortes. La semaine dernière, Pablo Rodriguez-Fraile a revendu la vidéo pour 6,6 millions de dollars. Cerise sur le gâteau : l’œuvre est en réalité accessible gratuitement en ligne, par n’importe qui. Comment s’y est-il pris ?

La pièce est ce que l’on appelle un “non-fungible token” (NFT). Un objet “non fongible” est un bien unique que l’on ne peut pas échanger, en opposition aux biens “fongibles”, comme la monnaie. Pour être certain de leur nature, ces objets sont authentifiés via une blockchain, qui sert donc de signature attestant de l’originalité de l’œuvre. Ces derniers ont largement gagné en popularité depuis le début de la pandémie de COVID-19. De nombreux investisseurs voient en effet une grande valeur dans ces items qu’ils ne peuvent trouver qu’en ligne.

Sur le même sujet — La pandémie de Covid-19 enterre les cybercafés qui se transforment en fermes de minage

Pourquoi les NFT sont-ils si populaires ?

Certains s’accordent pour dire que les NFT ont fait leur apparition en même temps que le lancement du site Top Shot par la NBA. Celui-ci permet en effet à ses utilisateurs d’acheter et de vendre des vidéos des meilleurs moments de matchs de basketball. Après seulement cinq mois d’existence, la plateforme comptait déjà 100 000 membres, qui s’échangeaient l’équivalent d’environ 250 millions de dollars de vidéos. Et les chiffres continuent de monter : en février 2021 uniquement, le site a enregistré à un total de 198 millions de dollars versés, ainsi qu’un record de transaction à 208 000 dollars.

Top Shot n’est pas la seule à profiter de ce marché florissant. OpenSea, une autre plateforme dédiée aux NFT, est passée de 1,5 million de ventes par mois il y a un an, à 86,3 millions cette année. “Si vous passez 10 heures par jour sur votre ordinateur […], alors l’art dans un monde digital est quelque chose qui a du sens, car c’est votre monde”, explique Alex Atallah, co-créateur d’OpenSea. Pour Pablo Rodriguez-Fraile, il existe une autre raison qui pourrait expliquer ce succès. “Vous pouvez aller au Louvre et prendre une photo de Mona Lisa. Vous l’aurez avec vous, mais elle n’aura aucune valeur, car elle n’aura pas la provenance ni l’histoire du travail derrière.

“La vérité, c’est que [les NFT] ont de la valeur grâce à leurs créateursajoute-t-il. Toutefois, on peut citer une dernière explication. Depuis quelques mois, le marché des cryptomonnaies est en pleine expansion. La valeur du Bitcoin a récemment dépassé les 50 000 dollars, et les solutions pour miner de l’Ethereum se multiplient. Également basés sur un système de blockchain et payables en cryptomonnaies, les NFT profitent de cet engouement des investisseurs pour faire parler d’elles.

Les investisseurs craignent l’éclatement de la bulle économique

L’un d’entre eux, se faisant appeler “Pranksy”, indique ainsi avoir investi seulement 600 $ en 2017, pour se retrouver finalement aujourd’hui avec un portefeuille “à 7 chiffres”. En dépensant plus d’un million de dollars sur Top Shot, il en a gagné 4,7 millions simplement en revendant ses biens. “Je vois [mes possessions] comme des investissements, comme n’importe quel objet de collection ou NFT. Je n’ai jamais regardé un match de basket avant le lancement de Top Shot”.

L’affaire semble presque trop belle, et elle pourrait bien l’être à en croire certains investisseurs. Le marché des NFT fait certes l’objet d’un très fort engouement, mais ce dernier peut tout aussi bien disparaître subitement, faisant éclater la bulle sur son passage. Les pertes seraient alors énormes pour tous ceux ayant dépensé des fortunes. “Le marché s’est énormément développé”, déclare Nate Hart, également investisseur dans les NFT. “C’est définitivement une bulle économique. Il est difficile de prédire quand l’on atteindra le sommet”.

D’autres restent confiants quant à l’avenir. Andrew Steinfold en fait partie. Ce dernier a lancé en début d’année une campagne d’investissement de 6 millions de dollars dédiée aux NFT. Bien qu’il reconnaît que certaines œuvres d’art pourraient perdre leur valeur, il est persuadé que la plupart la converseront, même en cas d’éclatement de la bulle. “Nous passons beaucoup de temps dans le monde digital, nous sommes constamment connectés. Il est logique d’ajouter des notions propriétés au mélange”. Andrew Steinfold l’affirme : le marché des NFT pourrait un jour “atteindre les milliers de milliards de dollars”.

Source : reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !