Google va étudier l’effet des smartphones sur la santé mentale

 

Google a annoncé s'associer à des chercheurs pour étudier comment les appareils mobiles de notre quotidien peuvent affecter notre santé mentale, dans le but de mieux comprendre l’impact qu’on les smartphones sur nos vies.

Santé mentale
Crédit : Unsplash

Le Center for Digital Mental Health de l'université de l'Oregon vient de lancer une nouvelle étude sur le bien-être numérique qui collecte des données à l'aide d'une « technologie de détection passive et continue » sur votre smartphone Android et votre montre Fitbit via l'application Google Health Studies.

L'objectif de l'étude est de voir comment les gens utilisent réellement leur téléphone et comment cela affecte leur bien-être. Ces recherches pourront même, à terme, aider les entreprises à concevoir de meilleurs produits. Une étude de Mozilla avait par exemple dévoilé que les applications dédiées à la santé mentale sont un vrai danger pour votre vie privée.

Lire également TikTok : les États-Unis lancent une enquête sur les risques pour la santé mentale des enfants

Les données de l’application de Google sont collectées pour l’étude

D’après les informations données par Google, les chercheurs utilisent l'application Google Health Studies parce qu'elle permet de collecter des données très précises relatives à l’utilisation des smartphones. En effet, dans d’autres études, les chercheurs demandent plutôt aux sondés de suivre et de signaler leur propre utilisation des applications, une méthode qui peut être moins précise que les chercheurs ne le souhaitent.

Les chercheurs espèrent que cette approche basée sur les données réelles collectées par Google Health Studies leur permettra de découvrir des relations que d'autres études n'ont pas pu établir, comme la façon dont le temps passé à regarder un écran affecte réellement le sommeil. Les chercheurs veulent également trouver quels éléments nocifs de nos smartphones peuvent être contrôlés et atténués sans avoir à renoncer aux avantages.

Heureusement, les propriétaires de smartphones Android ne sont pas automatiquement inscrits à ce projet de recherche. Seuls les adultes aux États-Unis possédant un smartphone Android capables d'effectuer des activités quotidiennes normales sans assistance peuvent s'inscrire pour participer à l'enquête. Il s'agit d'une participation volontaire, et les données collectées ne sont utilisées qu'à des fins de recherche, et non de publicité.

Source : Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !