Les applications dédiées à la santé mentale sont un danger pour votre vie privée, selon cette étude

 

Les applications dédiées à la santé mentale sont très populaires auprès des utilisateurs. Pourtant, nombre d’entre-elles représentent un danger pour les données privées, selon une étude de Mozilla qui en a analysé une trentaine. Des applications dédiées à la pratique de la religion sont aussi concernées par ce problème.

Applications

Le business des applications dédiées à la santé mentale cache une face sombre, selon les chercheurs de Mozilla. En effet, nombre d’entre elles traînent de gros soucis de protection de la vie privée, si ce n'est pas carrément des failles volontaires. Gênant pour des applications si intimes.

Dans son dernier rapport, Mozilla alerte sur bon nombre de logiciels trouvables sur iOS et Android. Sur trente-deux applications analysées parmi les plus téléchargées, seules trois sont réellement sécurisées. Les autres emploient des pratiques peu scrupuleuses. Aie.

Mozilla alerte sur la sécurité des données des applications centrées sur la santé mentale.

Vingt-neuf ont reçu le label peu enviable « Privacy Not Included » (Vie privée non incluse). Les reproches faits à ces apps sont nombreux : elles traquent l’utilisateur, collectent des données privées et mettent en avant des politiques de confidentialité assez floues.

Nombre d’entre elles n’incitent pas l’utilisateur à protéger ses propres données, en les laissant créer des mots de passe très simples. Pire encore, certaines, comme Woebot, vont même jusqu’à assumer partager les données à des entreprises tierces à des fins commerciales. L’utilisateur a-t-il réellement envie que des données de ce types soient monnayées ? Pas si sûr. Pour sa part, Talkspace enregistre toutes les conversations privées au sein de son app.

Les applications dédiées à la santé mentale ne sont pas les seules dans ce cas, puisque certaines qui ont pour thème la religion disposent également d’un fonctionnement flou. Là encore, nous touchons au domaine de l’intime, ce qui est extrêmement problématique.

Il faut signaler que ces applications sont exclusivement anglophones et concernent avant tout le marché américain, mais prudence tout de même. Si vous cherchez un logiciel de ce type, il est fortement déconseillé de télécharger ceux listés par Mozilla. Trois bons élèves sont mis en avant, signalons le. Il s’agit de Wysa, de Headspace et de PTSD Coach, application du gouvernement américain.

Source : Mozilla



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !