Google Play Services va booster les performances des smartphones avec puce Snapdragon

 

 

Qualcomm et Google vont pousser de nouveaux drivers pour les puces Snapdragon via de futures mises à jour Google Play Services. Parmi ces derniers, un driver va activer la prise en charge de l'API Neural Networks qui accélère déjà certaines tâches système sur les smartphones compatibles. 

Qualcomm Snapdragon

Vous n'en avez sans doute jamais entendu parler dans le détail. Les puces Snapdragon sont constituées d'une multitudes d'enclaves spécialisées ce qui permet aux smartphones d'exécuter des tâches en apparence trop lourdes pour un tel appareil. L'une des plus grandes innovations en la matière ces dernières années est le développement des réseaux neuronaux et leur intégration aux puces de smartphones.

Ces réseaux sont mobilisés dans de nombreuses tâches. Par exemple lorsque vous prenez une photo, l'image est analysée pour appliquer automatiquement des réglages qui rendent les clichés plus beaux et naturels, sans solliciter le processeur. C'est le même réseau neural qui écoute les mots Ok Google pour déclencher l'assistant sans que cela n'implique d'enregistrements sonores constants. C'est également cette fonctionnalité qui aide Google Maps à dépenser moins de batterie.

Qualcomm annonce l'arrivée prochaine de petites mises à jour de son API Neural Networks

Récemment, Google a annoncé qu'il deviendrait possible de délivrer des mises à jour de drivers via Google Play Services sans devoir installer de mise à jour système. Ce procédé était alors présenté comme une manière de mettre prioritairement à jour les drivers du GPU alors que les smartphones ressemblent de plus en plus à des consoles de jeux vidéo multifonctions. Mais il semble que Google souhaite développer aussi ce mode de livraison des mises à jour avec d'autres types de drivers.

Qualcomm et Google viennent ainsi d'annoncer ce lundi 24 mai l'arrivée d'un driver qui permettra une prise en charge plus vaste de l'API Neural Networks dans le système sur les smartphones équipés d'une puce Qualcomm Snapdragon. Qualcomm explique que cette mise à jour va rendre des applications comme Google Assistant et Google Maps “meilleures, plus intelligentes et plus intuitives”.

Pour les développeurs c'est également une excellente nouvelle. En effet ce mode de livraison des mises à jour et bien plus rapide que les mises à jour système. Ceux dont l'application repose sur l'API Neural Networks pourront désormais être certains que la plupart des smartphones Android récents sous Snapdragon (qui représentent une écrasante majorité des appareils) bénéficieront toujours de la dernière version de ces drivers.

Lire également : Google veut réduire la taille des applications Android et il compte sur vous !

Pour l'heure, Qualcomm se contente néanmoins d'annoncer l'arrivée de ces nouveaux drivers “plus tard cette année”. Il faudra donc vraisemblablement patienter quelques mois avant de pouvoir se rendre compte de ces améliorations.

Source : Android Police



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !