Google lance Keen, une copie de Pinterest boostée à l’intelligence artificielle

 

Google annonce le lancement d’un nouveau service appelé Keen. Ressemblant étrangement à Pinterest, il propose aux utilisateurs de créer des albums sur leurs centres d’intérêt à partir de photos collectées sur Internet, de les partager et de recevoir des contenus liés par d’autres utilisateurs ou grâce à l’intelligence artificielle. Keen est lancé sur le web et sur Android.

google keen

Google n’a jamais réussi à s’imposer dans les réseaux sociaux, malgré une puissance de frappe considérable. L’échec le plus retentissant est Google+, le fameux service qui combinait microblogging à la Twitter, voire comme Instagram, et networking à la Facebook. Lancée en juin 2011, la version grand public Google+ a été fermée il y a un an, quelques semaines avant son huitième anniversaire. Aujourd’hui, Google+ n’est actif que pour les entreprises.

Lire aussi – Donald Trump menace de fermer Facebook, Twitter et tous les réseaux sociaux

Évidemment, Google s’intéresse encore aux applications sociales, comme Instagram, Pinterest ou Snapchat. La firme laisse donc ses employés et ses équipes expérimenter dans le domaine, sans pour autant afficher de trop fortes ambitions. Keen fait partie de ces expériences inspirées de la concurrence, ici Pinterest, tout en apportant une touche d’exotisme pour ne pas se voir reprocher d’être trop proche de la référence actuelle.

Pinterest avec une pointe d’intelligence artificielle

Développé au sein d’Area 120, l’un des programmes d’expérimentation de Google, Keen reprend donc les grands principes de Pinterest. Il propose à ses utilisateurs de créer des albums centrés autour de leurs centres d’intérêt et de les nourrir à partir de photos, de liens et de contenus piochés ici et là sur Internet. Il est ensuite possible de les partager, pour échanger avec d’autres utilisateurs intéressés. Ces derniers pourront même alimenter les albums (avec des règles différentes pour le visionnage et pour l’ajout de contenus).

Pour développer Keen, les créateurs de l’application se sont associés à un autre groupe de travail de Google appelé « PAIR », acronyme de People and AI Research. Ce groupe est spécialisé dans l’intelligence artificielle et le « machine learning ». Pourquoi ? Parce que les albums de Keen peuvent aussi être alimentés par l’IA de Google, laquelle poussera des contenus en fonction de ce qui y est sauvegardé. Voilà en quoi Keen est différent de Pinterest.

Keen est disponible sur le web (retrouvez le lien vers le site en source de cet article) et par le biais d’une application Android d’ores et déjà disponible sur le Play Store.

Source : Keen



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…