Google : justice et autorités doivent désormais payer la firme pour qu’elle collabore aux enquêtes

Google fait désormais payer la justice et les autorités américaines dès que ces dernières ont besoin d’accéder à des données personnelles d’internautes dans le cadre d’une enquête. L’objectif de Google semble avant tout d’endiguer la forte hausse des demandes d’accès aux données.

Datacenter Google

Un rapport repris par le New York Times révèle que Google commence à facturer les demandes d’accès de la justice et des autorités aux Etats-Unis. A en croire le quotidien, les frais sont de 45 dollars pour une injonction, 60 dollars pour une écoute électronique ou encore 245 dollars en cas de mandat de perquisition. Un responsable de Google cité par le journal explique que ces frais visent à alléger les coûts nécessaires pour se plier à ses obligations légales. Car les demandes d’accès à des données par des autorités explosent aux Etats-Unis.

Dans la première moitié de 2019, Google a reçu plus de 75 000 demandes sur près de 165 000 comptes dans le monde – dont un tiers venaient des Etats-Unis. Or, en plus de leur forte croissance, ces requêtes deviennent plus complexes, requérant plus de temps de la part de Google pour être traitées. Bien sûr, au vu de ces chiffres, on ne peut s'empêcher de penser que Google tirera un bénéfice important de ce changement de politique. Néanmoins, comme le souligne le New York Times, les coûts réels des demandes d’accès aux données est effectivement très élevé.

Lire également : Android – Google lance un support technique sur Twitter via le hashtag #AndroidHelp

Et les transférer aux autorités est également une manière de réduire en creux la tentation d’une surveillance excessive. Google précise qu’il n’y a aucune raison précise autour du timing de cette annonce, qui est en discussion depuis quelques temps. Google a déjà facturé les autorités par le passé. La firme le faisait même déjà depuis 2008, sur le papier. Mais Google ne demandait pas toujours dans les faits aux autorités de percevoir ces frais.

Source : The New York Times

Le document de Google listant ces frais / Crédits : The New York Times



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW tease le Concept i4, sa très attendue berline électrique

BMW devrait dévoiler une version proche de la production duConcept i4, sa première berline électrique, au salon automobile de Genève qui ouvre ses portes le 3 mars 2020. Une coure vidéo tease ses lignes élancées, sans totalement lever le voile…

Tesla Model Y : les livraisons débuteront en mars 2020

La Tesla Model Y fera ses débuts bien plus tôt que prévu. Tesla a commencé à envoyer les premiers mails annonçant la réception des commandes pour le mois prochain. Le constructeur a une avance considérable sur son calendrier initial qui…

Microsoft Edge : Google vous supplie de repasser sur Chrome via des bannières

Les utilisateurs de Microsoft Edge voient désormais une bannière s’afficher lorsqu’ils visitent le Chrome Web Store. Celle-ci recommande agressivement d’utiliser Chrome « pour utiliser les extensions » du Chrome Web Store « de manière sécurisée ». Les deux navigateurs sont pourtant désormais basés tous…

Les meilleures messageries mail gratuites

Ce ne sont pas les messageries qui manquent sur internet. De nombreux services gratuits existent pour répondre à la demande des utilisateurs, que ce soit pour une utilisation personnelle ou professionnelle. On vous aide à vous y retrouver. L’offre en…