Google a envoyé par erreur des Pixel 4 simlockés à de nombreux clients américains. Selon plusieurs témoignages, tous les smartphones étaient liés à Xfinity Mobile, un opérateur américain. Problème, certains utilisateurs attendent toujours de recevoir leur appareil désimlocké, et ce après avoir reçu plusieurs Pixel 4 d’affilés. Toujours liés à Xfinity Mobile.

fond coloré et trois Google Pixel 4

Généralement, c’est toujours une joie de recevoir un nouveau smartphone. Vous avez attendu votre colis plusieurs jours, et le voilà qui arrive enfin. Il est temps de déballer la bête, en l’occurrence un Pixel 4 flambant neuf. On insère sa carte SIM dans le port approprié et contre-toute attente l’écran affiche un message d’erreur : « Votre carte SIM n’est pas compatible. Demandez à Xfinity Mobile si l’appareil peut être débloqué ».

Voilà la situation dans laquelle se sont retrouvés de nombreux clients de Google qui avaient commandé un Pixel 4 désimlocké. Pour rappel, Xfinity Mobile est un opérateur téléphonique américain. Les témoignages ont commencé à affluer sur le net, à l’instar de celui de Bradley Stone, publié sur le support officiel Pixel Phone Help.

« Bon j’ai la même chose. J’ai acheté le nouveau Pixel 4, désimlocké. Je met ma carte SIM AT&T (nldr : l’un des principaux opérateurs aux Etats-Unis) et on me dit que ma carte SIM n’est pas compatible et que je devrais contacter… Xfinity Mobile ?! J’appelle le support de Google. Ils me livrent en express un nouveau smartphone. Je reçois le nouveau, et il arrive exactement la même chose. Ils ne les testent pas avant ? C’est ridicule« , raconte-t-il dépité.

Acheter un Pixel 4 se transforme en loterie

Un autre utilisateur raconte avoir passé des heures au téléphone avec Verizon (un autre opérateur majeur), Xfinity Mobile et Google sans qu’aucun d’eux ne parvienne à trouver une solution. Il explique que Google lui a envoyé deux Pixel 4 le temps de régler le problème. Chaque smartphone était bloqué par Xfinity Mobile. « J’en suis actuellement à mon 3ème Pixel 4 et j’espère que je n’aurais pas à renvoyer celui-là », ironise-t-il.

Concrètement certains utilisateurs pensent que le problème est lié à un mauvais lot de smartphones. Comme l’expliquent les commentaires cités plus haut, changer plusieurs fois de smartphones n’apportent aucune solution. C’est quasiment devenu la loterie pour ses clients, qui croisent les doigts pour que le prochain sur la liste soit enfin le bon. D’autres réclament corps et âme que la firme de Mountain View procède à une mise à jour logicielle, pour pouvoir enfin accéder à leur Pixel 4. Google n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet.

Source : Phonearena



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pixel 5 : d’après Android 11, ils auront la recharge inversée

Les Pixel 5 auront la recharge inversée, sous la forme d’une fonctionnalité baptisée Battery Share, à en croire le code source de la première bêta Developer Preview d’Android 11. La fonctionnalité ne concerne visiblement que les Pixel 5, puisque les…

Google Pixel 4 ou 4 XL pas cher : les meilleurs prix en 2020

Vous souhaitez vous procurer le Google Pixel 4 ou Pixel 4 XL au meilleur prix ? Les derniers smartphones de Google présentés le 15 octobre 2019 sont disponibles à la vente chez plusieurs enseignes à respectivement 699 € et 799…

Google Pixel 4a : la version XL ne serait pas envisagée

Coup de théâtre dans la grande famille des Pixel de Google : le Pixel 4a, prochain smartphone milieu de gamme de la firme de Mountain View, pourrait finalement ne pas être accompagnée d’une version XL. Seule la version classique serait conservée,…

Google envoie par erreur des Pixel 4 simlockés à plusieurs clients

Google a envoyé par erreur des Pixel 4 simlockés à de nombreux clients américains. Selon plusieurs témoignages, tous les smartphones étaient liés à Xfinity Mobile, un opérateur américain. Problème, certains utilisateurs attendent toujours de recevoir leur appareil désimlocké, et ce…