Maj. le 10 avril 2016 à 18 h 58 min

Le programme Google Apps for Education vient de faire encore un petit bon avant. Dans les semaines à venir, les nouveaux utilisateurs comme ceux déjà existants auront accès à Drive for Education, une version de la solution de stockage en ligne du géant dédiée, comme son nom l’indique, au secteur de l’éducation.

google drive education stockage illimite

Drive for Education fait suite à Drive for Work et amène en fanfare le stockage illimité, offre un stockage individuel de fichiers jusqu’à 5 To, ainsi bien sûr que le chiffrement automatique, qui est maintenant monnaie courante chez le géant, l’option étant par ailleurs activée par défaut sur le futur Android L.

Chaque fichier uploadé sur Google Drive est chiffré, pas seulement depuis votre appareil jusqu’à Google et de Google vers les centres de données, mais aussi lors de son stockage sur les serveurs de Google

Le service sera soutenu par Google Apps Vault, un outil spécialisé dans l’archivage et la recherche destinés aux administrateurs. Google promet également des outils de reporting et d’audit. En d’autres termes, le géant va fournir aux éducateurs des outils d’analyse de l’activité des fichiers stockés.

google drive education

Et comme c’est pour l’éducation et que ça ne peut pas faire de mal niveau communication, Google Apps for Education est gratuit pour les structures éducatives à but non lucratif et sera fourni avec Classroom, une boite à outil que les enseignants peuvent utiliser pour diffuser des contenus scolaires à leurs élèves, interagir avec eux dans le cadre des exercices à faire à domicile, suivre les répartitions des devoirs et tout ce que la communication, la centralisation et le stockage peut offrir à des enseignants et leurs élèves.

Maintenant, avec Drive For Education, les projets que l’utilisateur lancera et gérera à travers Classroom seront automatiquement organisés dans Google Drive. Les enjeux économiques ne sont pas très clairs, mais ici encore, Google pourrait, si son système fonctionne, s’implanter dans nos vies dès leurs commencements.

Des générations entières auraient alors l’habitude de communiquer, travailler, stocker et agir autour de l’univers Google, ce qui favoriserait évidemment de manière colossale le côté familier et intégré à nos existences de la société et ses services. Et comme d’habitude, quant à savoir si cela est bien ou mal, je vous laisserais le soin d’en décider.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coronavirus : la Chine se met à propager des fake news sur le COVID-19

A en croire les services de renseignements américains, la Chine mène en ce moment une campagne de désinformation sur les réseaux sociaux. Les autorités utiliseraient des techniques employées par les renseignements russes pour tenter de déstabiliser les sociétés américaines et…

Amazon va reprendre la livraison de produits non essentiels

D’ici la fin de la semaine, Amazon va de nouveau autoriser les vendeurs tiers à acheminer des produits non essentiels dans ses centres de distribution. L’entreprise s’apprête à reprendre la livraison de ces produits qui avait été suspendue le mois…

Firefox 75 est disponible : découvrez la nouvelle barre d’adresse

Firefox 75 est désormais disponible au téléchargement sur Windows, macOS et Linux. Cette nouvelle version se distingue surtout par sa barre d’adresse entièrement revue. Selon Mozilla, la barre d’URL s’adapte désormais à la taille de votre écran et offre des suggestions…