GeForce Now : Nvidia double le prix de l’abonnement au service de cloud gaming

 

Nvidia apporte quelques modifications à son service de cloud gaming GeForce Now, notamment au niveau des tarifs. En effet, l'entreprise a annoncé qu'elle augmentait le prix de son abonnement premium pour les nouveaux membres.

GeForce Now
GeForce Now – Crédit : Nvidia

Nvidia a annoncé jeudi un nouvel abonnement pour son service de cloud gaming GeForce Now, appelé Prioritaire. Celui-ci remplace l’abonnement Founders payant existant et contiendra les mêmes avantages comme la durée étendue des sessions, le support de la technologie RTX ainsi que l’accès prioritaire aux serveurs de jeu.

L’abonnement Founders était auparavant disponible au prix de 5,49 euros par mois, mais vient de passer à 9,99 euros par mois, ou 99,99 euros par an, soit 8,33 euros par mois. À l'heure où les cartes graphiques Nvidia et AMD sont plus difficiles à acheter et voient leur prix exploser à cause de la pénurie de composants et de la montée du bitcoin, le cloud gaming semble plus attractif que d’habitude. En effet, GeForce Now peut faire office de solution temporaire et vous permettre d’acheter et jouer à des jeux en attendant que les prix et les stocks de GPU reviennent à la normale, sans perdre votre progression ou les succès durement acquis.

Les abonnés Founders ne sont pas affectés par cette hausse de tarif

Si vous êtes actuellement abonné à l’offre Founders, vous n’aurez pas à subir la hausse du tarif. Ce prix de 5,49 euros par mois est bloqué “à vie”, selon le communiqué de presse de Nvidia. En d’autres termes, si vous restez abonné, le prix n'augmentera jamais. Néanmoins, si vous arrêtez votre abonnement et que vous décidez finalement de vous réabonner, vous devrez débourser 9,99 euros par mois.

Le prix augmente, mais Nvidia fait également le plein de nouvelles fonctionnalités. La dernière mise à jour (v2.0.28) introduit la technologie V-sync adaptative, qui permet de synchroniser le taux de rafraîchissement de chaque jeu entre le serveur et l'écran de l'utilisateur. Elle devrait permettre une expérience visuelle plus fluide, même sur les réseaux les plus instables.

À lire également : Shadow – Blade a de gros soucis financiers et cherche un repreneur

Il faut noter que l’offre gratuite ne bouge pas, et présente toujours les mêmes limitations. En effet, les sessions ne peuvent pas durer plus d’une heure, et les utilisateurs ne sont pas en mesure de jouer lorsque trop de joueurs sont déjà connectés. Si vous êtes intéressés par le cloud gaming mais que vous ne savez toujours pas quel service choisir, vous pouvez aller consulter notre comparatif des meilleures offres de cloud gaming.

Source : nvidia



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !