Fibre : l’Arcep estime qu’il y a trop de raccordements ratés “inacceptables”

 

La nouvelle patronne de l'Arcep Laure de La Raudière revient dans une interview sur les raccordements fibre. Selon elle, trop de raccordements se passent mal, avec des échecs dans 20 à 30% des cas. Elle affirme vouloir mettre les opérateurs “devant leurs responsabilités” mais évite dans le même temps de parler de sanctions.

fibre optique
Crédits : Unsplash

Dans un entretien BFMTV Laure de La Raudière, la nouvelle présidente de l'Arcep, revient sur le déploiement fibre en France. Elle commence par souligner l'engouement massif de la technologie pendant la pandémie, qui a conduit les opérateurs à dépenser “11,5 milliards d'euros” en 2020, en hausse de 1 milliard d'euros par rapport à l'année précédente.

La responsable ajoute : “il y a eu 3,3 millions d'abonnés de plus à la fibre l'année dernière, soit plus d'un million de plus qu'en 2019”. Immédiatement après l'annonce de ces bons chiffres, Laure de La Raudière nuance : “On constate aussi que les raccordements ne se passent pas bien. Il y a 20 à 30% des raccordements qui sont en échec, il y a des défauts de qualité et c'est tout à fait inacceptable”.

L'Arcep dénonce la proportion inquiétante de raccordements ratés

Parmi les problèmes constatés, il y a des cas de techniciens qui « débranchent un client pour prendre sa place »Ou encore ceux qui “défoncent” des armoires techniques dont ils n'ont pas la clé pour y accéder. Laure de La Raudière déplore des pratiques qui ne sont, selon elle “malheureusement […] pas isolées”.

Selon la patronne de l'Arcep, le réseau fibre, qui devait délivrer des promesses technologiques “créé [ainsi] des déceptions”. Laure de La Raudière trouve qu'il y a encore trop de problèmes de coordination entre les opérateurs d'infrastructure et opérateurs commerciaux. Elle estime que les premiers responsables de la situation sont les opérateurs d'infrastructure qui gèrent les raccordements.

Lire également : Fibre optique – Orange, Free et SFR ne déploient pas assez vite, l'Arcep les met en demeure

L'Arcep menace de les “mettre devant leurs responsabilités”, tout en évitant scrupuleusement à ce stade de parler de sanctions. Une feuille de route qui précise les responsabilités de chacuns a été mise en place en 2020 – l'Arcep exige désormais, que celle-ci soit “mise en place et que cela ait des résultats”. Avez-vous vécu un raccordement raté à la fibre ? Parlez-en dans les commentaires.

Source : BFMTV



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !