Faire défiler les mauvaises nouvelles sur son smartphone peut détruire votre santé mentale

 

D'après une étude relayée par nos confrères du Guardian, le “Doomscrolling” peut aboutir à une mauvaise santé physique et mentale. Selon ce rapport, cette tendance à lire en permanence des actualités morbides ou anxiogènes peut déclencher un “cercle vicieux” qui perturbe la vie des utilisateurs.

smartphone santé défiler actus
Crédits : Unsplash

En mai 2022, NordVPN a publié une étude sur les habitudes matinales des Français. Résultat, regarder son smartphone reste le premier réflexe des utilisateurs au réveil, que ce soit pour consulter ses messages, ses mails professionnels, les réseaux sociaux ou encore l'actualité.

Aujourd'hui et grâce aux smartphones, l'accès à l'information n'a jamais été aussi simple. Pour autant, cette accessibilité immédiate et constante aux nouvelles du monde entier peut avoir de graves conséquences sur votre santé physique et mentale.

Le “Doomscrolling”, un phénomène dangereux

Une étude, publiée dans la revue médicale Health Communication et relayée par nos confrères du Guardian, s'est penchée sur le phénomène du “Doomscrolling”. Comprenez, la tendance à “faire défiler en continu des mauvaises nouvelles sur son smartphone, même si elles sont tristes, décourageantes ou déprimantes”.  

Il faut reconnaître que l'actualité, entre guerre en Ukraine, inflation et flambée des prix, pandémie et catastrophes naturelles liées au réchauffement climatique, peut facilement mettre un coup au moral. Selon le rapport, 16,5% des quelques 1100 personnes interrogées présentaient des signes de consommation d'informations “gravement problématiques”, qui entraînent des niveaux de stress et d'anxiété plus élevés.

Le professeur Bryan McLaughlin, auteur principal de l'étude et chercheur à l'université technologique du Texas, assure que le cycle des informations H24 pouvait aboutir à un “état d'alerte permanent” chez certaines personnes, le monde apparaissant à leurs yeux comme “un endroit sombre et dangereux”.

A lire également : Google va étudier l’effet des smartphones sur la santé mentale

Consulter les actualités en permanence peut nuire à votre santé

Pour ces personnes, un cercle vicieux peut se développer dans lequel, au lieu de se déconnecter, elles sont attirées davantage, obsédées par les nouvelles et vérifiant les mises à jour 24 heures sur 24 pour soulager leur détresse émotionnelle”, explique-t-il.

Au total, 27,3% des personnes sondées ont signalé des niveaux de consommation aux news “modérément problématiques”, 27,5% ont été minablement affectés et 28,7% n'ont connu aucun problème. Néanmoins et parmi les personnes les plus touchées par ce phénomène, 74% ont déclaré avoir eu des problème de santé mentale et 61% des problèmes physiques.

Nous avons été surpris de constater que 17% des participants à l'étude souffrent du niveau le plus grave. C'est inquiétant et cela suggère que le problème est peut-être plus répandu que nous le pensions. Beaucoup de gens semble éprouver des quantités importantes d'anxiété et de stresse en raison de leurs habitudes de consommation de l'information”, conclut le scientifique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !