Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

 

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins.

Facebook
Crédits : Alex Haney/Unsplash

Facebook veut montrer patte blanche en matière de lutte contre la désinformation et a promis aujourd’hui de lutter plus efficacement contre les antivaccins sur son réseau. Ainsi, toutes les publications répandant de fausses informations sur le sujet seront automatiquement supprimées, que ce soit sur Facebook, Instagram, Messenger ou WhatsApp.

Un grand pas en avant pour la firme de Mark Zuckerberg, qui avait déjà frappé un grand coup en octobre en bannissant purement et simplement les publicités payées par les antivax. Cette fois, la tolérance n’est plus de mise, que ce soit pour les groupes ou les particuliers. La charte de Facebook a en effet évolué en classant la désinformation sur le sujet comme une chose pouvant mener à des blessures physiques.

Une charte en évolution

Les données autour du vaccin contre le coronavirus évoluent à chaque instant. De ce fait, Facebook promet de mettre régulièrement à jour sa charte en se basant sur les données des autorités de santé de chaque pays. Facebook indique aussi que certaines informations complotistes seront automatiquement supprimées dès aujourd’hui. A titre d’exemple, le réseau évoque les publications affirmant que des nanoparticules sont placés dans les vaccins, ou que ce dernier est injecté à certaines population à leur insu en guise de test. Des théories aussi farfelues que dangereuses, alors que le coronavirus continue de faire de nombreuses victimes à travers le monde.

Facebook tente de se racheter une conduite depuis quelques années. L’élection américaine lui a par exemple permis de se placer en chantre de la lutte contre la désinformation. Le réseau avait alors supprimé toutes les fausses informations sur le sujet et strictement contrôlé les publications politiques en les signalant clairement aux usagers ou en les masquant. Cette nouvelle politique lui permet donc de continuer sur sa lancée et d’enrayer la circulation des fake news. Notons qu’en plus de cela, Facebook a mis en place une page dédiée au coronavirus qui regroupe toutes les informations officielles concernant l’évolution de la pandémie.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !