Facebook Gaming : le service arrive sur iPhone sans les jeux, merci encore Apple !

Tout comme Microsoft avec xCloud, Facebook rentre en guerre contre Apple en raison de la politique de l'App Store et du blocage des services qui lui sont imposés. En effet, le service est contraint de proposer une expérience bridée sur iOS, privé de tous les mini-jeux disponibles pourtant sur Android. 

facebook gaming apple
Crédits : Facebook

Sacré tour de force d'Apple. La firme de Cupertino a réussi à se mettre à dos Microsoft et Facebook, en quelques jours d'intervalle. Une performance qui n'aurait pas été possible sans les restrictions particulièrement stupides concernant les services de cloud gaming sur l'App Store.

En effet, selon les conditions fixées par la marque à la pomme, chaque jeu proposé par le biais d'une application doit êtes testé individuellement par Apple afin d'obtenir une qualification selon le genre et l'âge minimum recommandé. Cette classification a été pensée pour protéger les plus jeunes de contenus inadaptées (violence, sexe, drogue, etc.).

Pour Microsoft, cela prendrait bien trop de temps, xCloud proposant une centaine de titres. Notez que la règle établie par Apple s'applique uniquement au jeu vidéo, mais pas à YouTube, Spotify ou Netflix. Si l'on suit la logique d'Apple, les jeunes sont donc libres d'aller voir des horreurs sur ses services, mais pas de jouer à Minecraft Dungeons entre amis via le cloud gaming. Résultat des courses, xCloud sera exclusif à Android.

À lire également : Mixer – Microsoft ferme sa plateforme de streaming et s’associe à Facebook Gaming

Après Microsoft, au tour de Facebook

Or, on apprend ce vendredi 7 août que Facebook Gaming subit lui aussi les mêmes règles alambiquées de l'App Store. Le réseau social vient de lancer son service de cloud gaming sur iOS aujourd'hui. Développé pour concurrencer Twitch et YouTube Gaming, Facebook Gaming marque sa différence avec l'intégration de mini-jeux. Le point de blocage se trouve ici.

Apple reproche à Facebook de ne pas avoir été limpide sur l'objectif premier de l'application, à savoir proposer du streaming de jeu ou jouer à des mini-jeux. À cet argument, le réseau social rétorque avec des chiffres : 95% des utilisateurs de Facebook Gaming sur Android regardent des stream. En d'autres termes, jouer n'est en aucun cas la vocation principale du service.

À lire également : L’App Store a généré 80% de revenus en plus que le Play Store depuis le début de 2019

Apple applique et adapte sa politique comme elle l'entend

Quoi qu'il en soit, la position d'Apple sur le sujet reste bancable. Voyez-vous, les mini-jeux en question sont accessibles via la plateforme Facebook Instant Games. Or, c'est cette même plateforme qu'interdit Apple sur Facebook Gaming, mais qu'elle autorise pourtant sur l'application principale de Facebook. En effet, les utilisateurs iOS peuvent jouer à ces mini-jeux depuis l'application Facebook. Pour résumer, Apple interdit la même fonction sur une application, mais l'autorise sur une autre.

Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, déplore la situation : “Malheureusement nous avons dû supprimer entièrement la fonctionnalité de jeu afin d'obtenir l'approbation d'Apple pour l'application Facebook Gaming – ce qui signifie que les utilisateurs d'iOS ont une expérience inférieure à ceux qui utilisent Android […] C'est une douleur partagée par l'ensemble de l'industrie des jeux, qui finit par nuire aux joueurs et aux développeurs et par paralyser gravement l'innovation sur mobile pour d'autres types de formats, comme le cloud gaming”. 

Pour rappel, Apple fait l'objet d'une enquête fédérale aux États-Unis pour ses pratiques concernant l'App Store, et plus précisément la “Taxe Apple”, une commission de 30% imposée à tous les développeurs sur les achats in-app. Une pratique jugée anticoncurrentielle, digne des “voleurs de grand chemin” selon le Président de la commission US antitrust de la Chambre des représentants David Cicciline.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sonic
Sega, prochaine cible d’un rachat par Microsoft ?

Sega pourrait-il être la prochaine acquisition de Microsoft ? Alors que la firme de Redmond achète des studios à tour de bras, certains estiment que sa prochaine cible pourrait être Sega. En réalité, il s’agit plus d’un fantasme qu’autre chose, les…

Sony PS5
PS5 : date de sortie, prix, jeux, design et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la Playstation 5 de Sony ? Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les informations disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités et les annonces sur la PS5.