Facebook développe une version d’Instagram pour les moins de 13 ans

 

Facebook veut développer une version d’Instagram spécialement dédiée aux moins de treize ans. Le but serait de proposer une première expérience sociale en toute sécurité. Instagram a déjà pris des mesures pour éviter que des mineurs soient contactés par des inconnus.

instagram bloque comptes charlie hebdo caricatures mahomet

Instagram est interdit au moins de 13 ans. Du moins, c’est ce qui est marqué dans les règles du réseau, mais dans les faits, n’importe qui peut s’inscrire. Facebook en a conscience et prévoirait une solution pour régler cette situation : une version du réseau spécialement dédiée à ces jeunes utilisateurs.

Selon Buzzfeed, Instagram serait donc en train de préparer une version pour les enfants. Rien d’officiel là-dedans, puisqu’il s’agit là d’une fuite. De même, cette déclinaison n’en serait qu’au stade embryonnaire. On ne devrait donc pas la voir arriver de sitôt. Le but est bien évidemment d’isoler les enfants souhaitant utiliser Instagram en leur offrant un espace sécurisé et axé sur le contrôle des parents. Pour cela, Facebook s’inspirerait du déjà existant Messenger Kids, qui fonctionne sur le même principe.

A lire aussi – Instagram Lite : la version allégée de l’application est disponible en France

Restera maintenant à garantir une sécurité optimale afin d’éviter que des personnes mal intentionnées s’y inscrivent. C’est là que le contrôle parental, censé être constant, entera en jeu. Selon le site américain, le projet serait supervisé par Adam Mosseri, le PDG d’Instagram, ainsi que par Pavni Diwanji, son vice-président qui a déjà travaillé sur Youtube Kids lorsqu’il était chez Google.

Instagram mise sur la sécurité

Instagram veut tout faire pour protéger les mineurs présents sur son réseau et c’est tout à son honneur. Il y a peu, l’application a appliqué une nouvelle mesure : il est désormais impossible pour un mineur de recevoir des messages d’un adulte qu’il ne suit pas. Une fonctionnalité qui n’est pas sans faiblesse (un prédateur peut très bien affirmer qu’il a moins de 18 ans) mais qui est déjà un grand pas dans la protection des adolescents.

Par ailleurs, Instagram incite les mineurs à passer leurs comptes en privé. Pour ce qui est des moins de 13 ans, le réseau dispose d’un outil pour les dénoncer. La seule possibilité aujourd’hui pour qu’un enfant s’inscrive sur Instagram est que son profil soit géré par un adulte et que le compte « parent » soit clairement mentionné dans la bio.

Source : Buzzfeed



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !