Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

 

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines.

Facebook
Crédits : Alex Haney/Unsplash

Les GAFA (Google-Amazon- Facebook – Apple) sont visés par une enquête antitrust lancée par la justice américaine. Les autorités accusent les entreprises du numérique de pratiques anticoncurrentielles destinées à assoir leur domination sur le marché. Au cours des derniers mois, les plaintes et les actions en justice pleuvent sur les géants américains. En octobre 2020, le Département de la justice des Etats-Unis a par exemple déposé une plainte contre Google (Alphabet), devenu omniprésent sur la recherche et la publicité en ligne.

Facebook n'est pas épargné. D'après nos confrères de Reuters, 40 États américains dirigés par New York ont longuement enquêté sur les agissements du groupe californien. Une plainte signée par les dirigeants des 40 États sera déposée auprès de la justice dès la semaine prochaine.

Sur le même sujet : Facebook prétend que la plupart des utilisateurs ne voient pas tant de politique que ça

Vers un démantèlement des GAFA ?

Pour l'heure, le contenu de la plainte est encore inconnu. D'après les informations de Reuters, elle se focalisera essentiellement sur la manière dont Facebook s'empare à tour de bras de petits rivaux potentiels à des prix exorbitants. C'est ce qu'il s'est passé avec WhatsApp, racheté en 2014 pour 16 milliards de dollars, et Instagram, négocié à 1 milliard de dollars en 2012.  En parallèle, il se murmure que la Federal Trade Commission, une agence indépendante du gouvernement destinée à la lutte contre les pratiques commerciales anticoncurrentielles, s'apprête aussi à déposer une plainte pour des motifs similaires.

Dans ce contexte explosif, de nombreux élus démocrates suggèrent de démanteler toutes les entreprises des GAFA. Devenus trop puissants, Apple, Google, Amazon et Facebook représenteraient un danger pour la société.  Les apôtres du démantèlement souhaitent forcer les firmes à séparer leurs activités afin de permettre à d’autres acteurs de pouvoir les concurrencer. Pour rappel, le gouvernement des Etats-Unis a déjà démantelé des entreprises devenues trop puissantes, notamment au début du siècle dernier. C'est le cas de l'American Tobacco, un des plus importants producteurs de tabac et de cigarettes au monde, et de Standard Oil, une société de raffinage et de distribution de pétrole, en 1911.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…