Enchères 5G jour 2 : Orange est toujours le plus gourmand et les prix décollent

 

Les enchères 5G se poursuivent ! Lors de cette deuxième journée, Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom se sont disputés les 11 blocs disponibles. L'opérateur historique campe sur ses positions et réclame toujours 5 blocs. Le prix unitaire de chaque bloc s'est rapidement envolé jusqu'à 111 millions d'euros, rapporte l'Arcep. On fait le bilan de cette seconde journée d'enchères.

5g enchères france bouygues

Ce 29 septembre 2020, les enchères 5G débutaient finalement en France. Lors de cette procédure, les opérateurs vont se disputer l'attribution de fréquences dans le bande 3,4 – 3,8 GHz. Dès le premier jour, Orange s'est imposé comme le télécom le plus ambitieux en réclamant 5 blocs, soit le maximum autorisé par l'Arcep. SFR et Bouygues n'en ont respectivement demandé que trois. De son côté, Free Mobile n'a réclamé que deux blocs.

Sur le même sujet : Orange dévoile les prix de son forfait 5G , l’internet illimité coûte près de 100 €

Les enchères 5G flambent lors de la deuxième journée

D'après l'Arcep, les tendances du premier jour se sont poursuivies ce mercredi 30 septembre. Tous les jours, l'Arcep fait le point sur les résultats des enchères 5G dans un communiqué. Tous les opérateurs ont fermement campé sur leurs positions. Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom réclament toujours un total de 13 blocs, alors que seuls 11 blocs sont disponibles. “Les demandes cumulées de blocs des candidats (13 blocs de 10 MHz) étant strictement supérieures au nombre de blocs disponibles (11 blocs de 10 MHz), l’enchère n’est pas terminée” détaille l'Arcep sur son site web.

Sans surprise, cette situation a poussé l'Arcep à augmenter le prix unitaire de chaque bloc. Après 8 tours d'enchères, contre 4 lors de la première journée, le prix unitaire des blocs est passé de 85 millions d'euros à 111 millions d'euros. “L’enchère reprendra demain au tour n° 13 au prix de 114 millions d’euros par bloc de 10 MHz” précise le gendarme des télécoms. Au départ, chaque bloc était proposé au prix de 77 millions d’euros, rappelle l'Arcep.

Pour l'heure, l'Etat a donc déjà réalisé une plus-value de 451 millions d'euros. Pour rappel, les enchères seront terminées lorsque les demandes cumulées de blocs s'aligneront sur le nombre de blocs disponibles. On vous en dit plus dès que possible sur les enchères 5G en France.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange stephane richard
5G : Orange et Free pourraient mutualiser leur réseau

Stéphane Richard, PDG d’Orange, affirme que les conditions sont réunies pour un accord de partage de réseau 5G avec Free. L’accord permettrait aux deux opérateurs d’accélérer leur déploiement, tout en faisant des économies.  Stéphane Richard l’a dévoilé en marge de…

Huawei Logo
5G : Huawei et ZTE sont exclus du réseau en Suède

La Suède vient de bannir Huawei et ZTE de son futur réseau 5G. D’ici le 1er janvier 2025, tous les équipements réseau fournis par les deux groupes chinois seront démantelés par mesure de sécurité nationale. La Chine a rapidement réagi à l’éviction…

5G
5G : près de 500 antennes sont déjà installées partout en France

Plus que quelques semaines avant l’arrivée de la 5G. Alors que les premiers forfaits et smartphones compatibles ont été annoncés, les opérateurs, Orange en tête, mènent des tests sur tout le territoire pour évaluer les possibilités du réseau. Après de…

Capture 7
Le patron de Free Xavier Niel dit stop aux smartphones subventionnés

Xavier Niel, le patron de Free, se bat depuis longtemps contre le système des smartphone subventionnés pratiqué par la concurrence. Il revient aujourd’hui à la charge dans une interview accordée au journal Les Echos. Pour lui, ce système de subvention…

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Lille
5G : Lille dit stop au déploiement du réseau

La ville de Lille a décidé de se suspendre le déploiement de la 5G sur son territoire. Le conseil municipal estime en effet qui lui faut attendre de nouvelles études sur les dangers supposés du réseau pour se décider. Cédric…