Elon Musk pourrait enfin conclure le rachat de Twitter ce 28 octobre 2022

 

Le grand feuilleton de l’été entre Elon Musk et Twitter pourrait prendre fin dès ce vendredi. Lors d’un appel avec les banques qui l’aident à financer le projet, le milliardaire a assuré que le deal pourrait être conclu en fin de semaine. Les papiers seraient déjà signés et l’argent n’attend plus qu’à être envoyé à son destinataire.

Elon Musk

Tout est visiblement allé très vite après le retournement de veste surprise d’Elon Musk en début de mois. Alors que cela ne fait que quelques semaines que celui-ci est finalement revenu sa décision et a décidé de bel et bien racheter Twitter (les mauvaises langues diront que le milliardaire espère ainsi échapper au procès), nos confrères de Bloomberg rapportent aujourd’hui que la transaction sera finalisée dès ce vendredi 28 octobre.

Une source anonyme proche du dossier explique en effet qu’Elon Musk et les diverses banques qui l’aident à financer le deal se sont réunis pour une visioconférence lundi dernier, durant laquelle l’homme d’affaires a affirmé que tout est en place pour le rachat. Autrement dit, celui-ci n’attend plus que de recevoir les 13 milliards de dollars promis par les banques, sur les 44 milliards du montant total, pour enfin devenir le propriétaire de Twitter.

Sur le même sujet : Elon Musk prévoirait de virer 75 % des employés de Twitter après le rachat

Les documents sont signés, Elon Musk est presque prêt à racheter Twitter

Suite à quoi, ce mardi 25 octobre, Elon Musk aurait envoyé les derniers documents aux banques en question pour acter l’emprunt de 13 milliards de dollars. Reste désormais à attendre de recevoir ladite somme, ce qui, selon Bloomberg, devrait être fait demain, jeudi 27 octobre. Suite à quoi, le virement à Twitter pourra avoir dès le lendemain, et Elon Musk passera le week-end en tant que patron du réseau social.

Ironie du sort, l’action de Twitter a grimpé à 53,18 dollars suite à cette fuite, soit quasiment la somme qu’est prêt à payer Elon Musk pour racheter l’entreprise, à savoir 54,20 dollars l’action, ce qui est d’ordinaire particulièrement généreux. De leur côté, les banques ont tout intérêt à conclure au plus vite la transaction. En l’état actuel des choses, celles-ci perdront déjà quoiqu’il arrive 500 millions de dollars dans le processus.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !