Elon Musk fera perdre 500 millions de dollars aux banques s’il rachète Twitter

 

Selon les calculs de la Deutsche Bank, sur les 13 milliards de dollars que les banques prêteront à Elon Musk pour le rachat de Twitter, 500 millions seront irrécupérables. 

Elon Musk va échapper au procès et finaliser l'opération de rachat de Twitter pour la somme initialement convenue de 44 milliards de dollars. Bien qu’il soit l’homme le plus riche du monde, il n’achètera pas le réseau social avec ses propres fonds. Plusieurs banques américaines se sont engagées à co-financer l’opération à hauteur de 13 milliards de dollars. Elles regrettent peut-être déjà leur promesse.

C’est maintenant bien connu, Elon Musk est l’homme le plus riche du monde. C’est sans doute pour cela que lorsqu’il leur a demandé de l’aider à financer le rachat de Twitter pour la modique somme de 44 milliards de dollars, les banquiers de Morgan Stanley n’ont pas trouvé le courage de lui dire non. Pourtant, selon les calculs de Bloomberg, il est impossible que les prêteurs obtiennent un retour sur investissement un jour. Bien au contraire, il est plus que probable que ces dernières subissent une perte sèche de 500 millions de dollars.

Les banques s'apprêtent à perdre 500 millions de dollars dans l'opération

Au printemps dernier, lorsque l’homme d’affaires américain avait fait une offre d’achat à Twitter, sept banques s’étaient engagées à l’aider à financer l’opération en rachetant une partie de la dette de Twitter. De cette manière, les établissements financiers s’assurent, théoriquement, de récupérer des intérêts en plus du montant du prêt. À en croire les économistes qui se sont penchés sur la transaction, la valeur actuelle de la dette de Twitter ne permettrait pas au consortium de récupérer sa mise même s’il arrivait à la revendre.

À lire : Twitter a bien menti sur le nombre de faux comptes, Elon Musk avait raison

Selon les spécialistes, le contexte économique actuel est beaucoup moins favorable qu’au printemps dernier. Les banques qui se sont engagées auprès d’Elon Musk aimeraient se dédire, car vendre la dette de Twitter aux investisseurs est devenu impossible. Ils ne peuvent légalement pas annuler le contrat conclu avec le magnat sud-africain, et s’apprêtent donc à perdre plusieurs centaines de millions de dollars. Leurs derniers espoirs résident dans le comportement pour le moins erratique d’Elon Musk. Au cours des dernières semaines, ce dernier a soufflé le chaud et le froid concernant le rachat de Twitter. Ce pourrait-il qu’il change une énième fois d’avis et annule la transaction ? Des gens proches du dossier déclarent en tout cas, qu’il n’a pour l’instant rien fait pour finaliser ses emprunts. Si l’affaire n’est pas conclue avant le 28 octobre, Twitter et Elon Musk règleront leur litige devant les tribunaux.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !