Donald Trump est banni de Facebook, c’est confirmé

 

Le conseil de surveillance de Facebook s’est penché sur le bannissement de Donald Trump et a aujourd’hui annoncé son verdict : l’ancien président américain ne récupérera pas son compte suspendu depuis janvier dernier. Du moins, pas pour l’instant.

Trump
La page Facebook de Trump. Elle existe toujours, mais l'ancien président ne peut plus publier

Le 6 janvier 2021, des partisans de Donald Trump prennent d’assaut le Capitole de Washington. Dans la foulée, le président américain alors encore en exercice est banni des réseaux sociaux, Twitter et Facebook en tête. Aujourd’hui, c’est le conseil de surveillance de Facebook qui se penche sur son cas.

Son verdict était très attendu, puisque ce conseil doit trancher les questions de modération les plus délicates, et celle concernant Donald Trump l’est. Finalement, il ne récupérera ni son compte Instagram, ni son compte Facebook, de respectivement 24 et 35 millions d’abonnés. La suspension indéfinie de Facebook est donc légale, mais le conseil n’est toutefois pas vraiment satisfait de la situation actuelle. Elle donne ainsi six mois au réseau pour trouver une solution, c’est-à-dire appliquer une sanction plus mesurée.

Facebook a banni Trump trop rapidement, selon le conseil

Le conseil a également donné son avis sur cette suspension et a conclu que ce n’était pas à Facebook de prendre cette décision délicate. Cette histoire a suscité beaucoup d'interrogations sur la modération. Est-ce le rôle d’une entreprise privée de décider qui a le droit de s’exprimer ou non ? Doit-on laisser quelqu’un enfreindre sciemment les règles d’un réseau car c’est un homme de pouvoir ? Des questions légitimes. Chacun a son propre avis.

A lire aussi – Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Les émeutes du Capitole ont représenté un choc pour l’Amérique et beaucoup de plateformes ont pris la décision de bannir l’ancien président. C’est Twitter qui a ouvert la marche en suspendant le compte de Donald Trump pour une durée de 24 heures le 6 janvier. Le jour suivant, l’intéressé a de nouveau tweeté, ce qui a convaincu le réseau social de le bannir définitivement. Facebook et les autres ont suivi.

Reste maintenant à savoir ce que va devenir le compte de Donald Trump sur Facebook, qui est toujours accessible. Nous le saurons dans au maximum six mois. Dans le même temps, l’ancien président est revenu sur Internet via le site DonalJTrump.com. Décrit comme un réseau social, il n’autorise en réalité aucune interaction, tenant plus du blog qu’autre chose.

Source : Facebook



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !