Apple pourrait profiter du Coronavirus pour racheter Disney

 

Fragilisé à cause de l’épidémie de coronavirus qui touche désormais l’industrie cinématographique, le géant Disney serait en position de se faire racheté. Et parmi les candidats possibles se trouve Apple. Un scénario improbable et pourtant envisagé par les analystes financiers après une forte baisse de l’action de Disney suite à la fermeture des parcs d'attraction et du report de certains films.

disney apple coronavirus

L’épidémie de coronavirus a plusieurs conséquences. Outre le confinement de la population de certains pays, comme la France depuis aujourd’hui, de nombreuses entreprises voient leur activité ralentir ou s’arrêter. Les commerces qui ne sont pas de première nécessité. Les restaurants. Les parcs d’attractions. Les théâtres et les cinémas. Etc.

Lire aussi : Fast and Furious, Mulan, James Bond…la liste des films reportés à cause du coronavirus

Dans ce contexte, Disney est doublement fragilisé. D’une part, les parcs d’attractions, comme Disneyland Paris, ont fermé. Et d’autre part, le planning de production des films et des séries va être chamboulé. En fin de semaine dernière, nous rapportions dans nos colonnes que trois films, Mulan, Affamés et Les Nouveaux Mutants, ont été repoussés. Ce qui ne plait évidemment pas aux actionnaires.

Chute en bourse de l'action Disney

Le titre Disney a donc subi une forte chute à la bourse new-yorkaise. Il est même passé sous la barre symbolique des 100 dollars. Soit une capitalisation boursière de 165 milliards de dollars, laquelle aurait perdu un tiers de sa valeur en quelques jours. Selon un analyste financier de la banque d’affaires Rosenblatt Securities cité par le quotidien américain The Hollywood Reporter, Disney serait donc en position de se faire acquérir. Et parmi les entreprises qui seraient en mesure d’acheter, Disney se trouve… Apple.

Un scénario improbable, certes, mais l’analyste financier argumente son rapport en expliquant qu’Apple dispose d’un matelas financier de 107 milliards de dollars (en cash et en action), ce qui serait suffisant pour faire une offre. Et les avantages d’une telle fusion sont très importants. La firme de Cupertino a fait l’objet de nombreuses rumeurs sur des intentions de rachat de studios de production américains et de firmes spécialisées dans le contenu. Parmi les cibles potentielles d’Apple se trouvaient Time Warner, racheté par AT&T, 21th Century Fox, acquis par Disney, ou encore Netflix. Aucune de ses rumeurs ne s’est réalisée.

Source : The Hollywood Reporter



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !