Disaster Girl : elle réussit à vendre le NFT de sa célèbre photo 500 000 dollars !

 

La photo Disaster Girl est devenue célèbre en devant un mème. Le cliché a été vendu aux enchères sous la forme d’un NFT par la petite fille de la photo, aujourd’hui âgée de 21 ans. Le prix du cliché a atteint 500 000 dollars. Nous sommes cependant loin du record historique du NFT le plus cher : 69,3 millions de dollars.

disaster girl meme encheres

Connaissez-vous Disaster Girl ? Il ne s’agit pas d’une superhéroïne, mais d’une photo. Celle d’une petite fille, Zoé, 4 ans, qui regarde l’objectif de la caméra avec un sourire indescriptible. En arrière-plan, vous pouvez voir une maison en feu et les pompiers en train de lutter pour maitriser l’incendie.

Lire aussi – Grâce à une simple vidéo de 10 secondes, vous pouvez gagner des millions d’euros

Cette photo a été prise par Dave Roth, le père de la fillette, en 2005, devant une simulation d’incendie organisée en Caroline du Nord. Il voulait tester son nouvel appareil photo. Ce n’est que trois ans plus tard que la photo est devenue l’un des mèmes les plus connus de l’histoire, en passant dans une revue spécialisée sur Photoshop.

La photo Disaster Girl vendue 500 000 dollars aux enchères

Depuis plus de 10 ans, cette photo a changé la vie de la petite fille dont le portrait réapparait régulièrement sur Internet. Aujourd’hui, Zoe Roth est une étudiante de 21 ans. Et cette photo a, pour la seconde fois, changé sa vie. Car elle a vendu cette photo aux enchères. Et les acquéreurs se sont battus pour l’avoir. Elle a été cédée à 180 etheriums. Soit environ… 500 000 dollars.

Ce n’est pas la photo qui a été vendue, mais plutôt son NFT (acronyme anglophone de Non-Fongible Token), un jeton numérique unique, authentifié par une blockchain. Si l’acheteur de la photo veut la revendre, il pourra prouver sa légitimité grâce à ce token. Sur le marché numérique de l’art et de la culture, les NFT servent à authentifier les œuvres (photo, dessin, chanson, vidéo, GIF animé et même message sur Twitter) et les propriétaires.

500 000 dollars est une très belle somme. Mais c’est loin d’être un record absolu pour une œuvre numérique. Le record est aujourd’hui détenu par l’artiste américain Beeple qui a vendu son œuvre « Everyday : the First 5000 Days » 69,3 millions de dollars en mars 2021.

Source : News Observer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !