Des hackers piratent plus de 70 000 Chromecast pour promouvoir la chaîne YouTube PewDiePie

Deux hackers sont parvenus à pirater plus de 70 000 Chromecast et Smart TV en exploitant une faille de sécurité de certains routeurs, qui rendent visibles aux yeux de tous sur internet les objets connectés qui y sont liés. Ils en ont profité pour sensibiliser sur la sécurité des appareils de domotique et… faire la promotion de la chaîne YouTube de PewDiePie. 

pewdiepie

Deux hackers, HackerGiraffe et j3ws3r, ont réussi à pirater plus de 70 000 Google Chromecast et Smart TV. Les utilisateurs victimes de cette attaque voient s’afficher un message sur leur téléviseur les avertissant que leurs « informations sensibles » sont exposées. Par ailleurs, un autre message invite les possesseurs d’un Chromecast à s’abonner à la chaîne YouTube de PewDiePie, qui se retrouve mêlé malgré lui à cette affaire.

Une faille de sécurité qui ne touche pas que les Chromecast

Les pirates ont exploité une faille de sécurité qui n’est pas spécifique qu’aux appareils de Google mais à tous les objets connectés reliés au réseau WiFi d’un routeur dont un paramètre est activé. Il s’agit de Universal Plug and Play (UPnP), qui permet de rendre visible ses appareils intelligents sur le web. La plupart des gens qui autorisent cet accès n’ont même pas conscience de ce fait. C’est de cette manière qu’il est par exemple particulièrement facile de pirater des caméras de sécurité. C’est soit la faute de certains routeurs qui activent l’UPnP par défaut, soit des utilisateurs qui l’ont allumé manuellement sans trop savoir à quoi s’attendre et à quoi cela sert. En avril 2017 déjà, nous vous expliquions en quoi les Smart TV sont trop faciles à pirater.

Si les deux hackers expliquent leur démarche en assurant qu’ils veulent sensibiliser sur le manque de sécurité des objets connectés, ils s’étaient déjà fait remarquer il y a quelques semaines en piratant des dizaines de milliers d’imprimantes, là encore par le même procédé : elles étaient accessibles depuis le web. Il avait alors demandé aux victimes de s’abonner à PewDiePie, le numéro 1 sur YouTube en termes d’abonnés, mais dont la place est menacée par une chaîne indienne, qui recense 78,6 millions d’abonnés (contre 79,6 pour PewDiePie).

Lire aussi : Piratage d’objets connectés : votre radiateur ou vos ampoules peuvent couper le courant dans votre quartier

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…