Déploiement 4G : Free rattrape lentement son retard sur Orange, SFR et Bouygues en décembre 2019

 

L’ANFR présente les chiffres concernant le déploiement 4G et 5G d’Orange, Bouygues Télécom, SFR et Free Mobile au cours du mois de décembre 2019. Ce mois-ci, Free Mobile a une nouvelle fois mis le paquet pour rattraper son retard sur les opérateurs concurrents dans le domaine de la 4G. Du coté de la 5G, Orange continue de creuser l'écart. 

déploiement 4g anfr free orange bouygues sfr

Ce lundi 6 janvier 2020, l’ANFR ((l’Agence nationale des fréquences) a dévoilé le bilan mensuel dédié au déploiement des réseaux 4G et 5G en France. Au 1er janvier de cette année, un total de 50 266 sites 4G étaient autorisés par l'ANFR. L'organisme a enregistré une hausse de 1,6 % des demandes d’autorisations des sites 4G et une augmentation de 1,4 % des mises en service d'antennes 4G.

Sans surprise, c'est toujours Orange qui compte le plus d'antennes 4G en France. L'opérateur historique dispose d'un parc total de 20 938 sites. Le mois dernier, Orange a déployé 292 antennes supplémentaires. En seconde position, on trouve SFR avec 124 sites supplémentaires dans le courant de décembre. L'opérateur au carré rouge compte désormais 18 342 sites dans l'Hexagone. De son côté, Bouygues Télécom a activé 167 sites 4G supplémentaires le mois dernier pour un total de 17 896 antennes sur le territoire français.

Comme le mois dernier, c'est Free Mobile qui hérite de la dernière place du classement. En décembre, l'opérateur de Xavier Niel a cependant décidé de montrer les muscles. Free Mobile a déployé 620 sites 4G en plus. C'est 37 antennes de plus que tous les autres opérateurs réunis. Petit à petit, le télécom rattrape donc son important retard sur ses rivaux. Free profite actuellement de 14 825 sites 4G en France, loin derrière la concurrence.

Lire également : les opérateurs ont 15 ans pour payer les licences 5G

Orange est toujours leader sur la 5G

Dans son rapport, l'ANFR évoque aussi le déploiement de la 5G. En France, 428 sites expérimentaux 5G ont déjà été autorisés. Dans le détail, Orange a activé 334 antennes (3 en plus en décembre) et confirme l'avance prise sur la concurrence. De son côté, Bouygues Télécom stagne encore à 54 sites 5G. Vient ensuite SFR avec 32 antennes (5 supplémentaires ce mois-ci) et enfin Free Mobile, avec toujours 8 sites activés.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…