Dell est attaqué en justice pour publicité mensongère sur un PC Alienware

 

Le fabricant américain d'ordinateurs Dell est poursuivi par un client en Californie, aux États-Unis, pour avoir affirmé que son ordinateur portable Alienware Area-51m R1 offrait une “évolutivité sans précédent”. Cependant, ce n’est visiblement pas le cas.

Alienware Area 51m

La semaine dernière, un consommateur a déposé une plainte contre Dell pour avoir fait une publicité mensongère concernant les options de mise à niveau de l'Alienware Area-M51m R1, que nous avions pu tester. La première édition du système est arrivée en 2019 comme un rare ordinateur portable de jeu qui pouvait soi-disant vous permettre d'échanger le CPU et le GPU pour des composants plus récents.

Dell avait par la suite dévoilé une nouvelle itération de sa machine en 2020, l’Alienware Area-51m R2. Celui-ci offrait un Core-i9, un SSD de 4 To, une RTX 2080 Super ou une Radeon RX 5700M pour la modique somme de 3000 dollars.

Dell est poursuivi pour avoir menti sur la mise à niveau de l’Alienware Area-51m

Commercialisé en tant qu’ordinateur portable entièrement évolutif, Dell avait affirmé qu’il s’agissait d’un PC de bureau dans le corps d’un PC portable. Cependant, la plainte indique que cette “évolutivité sans précédent” de Dell n'était pas aussi bonne que l'entreprise l'a laissé croire aux consommateurs.

En effet, selon la plainte, l’ordinateur portable ne présentait pas les possibilités de mise à niveau promises par l’entreprise. En effet, moins d'un an après le lancement de l'ordinateur portable, Intel a sorti ses processeurs de dixième génération, qui n’étaient pas compatibles avec le 51M R1. En effet, jusqu'à la 9e génération, Intel utilisait les cartes mères Z390. Néanmoins, pour la 10e et la 11e génération, il faut une nouvelle carte mère de la série 400.

Il en est de même pour la carte graphique, puisqu’il est impossible d’utiliser les nouvelles RTX de Nvidia, à l’exception de la RTX 2080. Les utilisateurs ne pouvaient que passer d’une carte graphique bas de gamme à une carte graphique haut de gamme de la même génération.

À lire également : Dell corrige une grave faille de sécurité sur des milliers de PC vendus depuis 2009

L’auteur de la plainte, Robert Felter, rappelle pourtant que Dell travaille en étroite collaboration avec Intel, Nvidia et d'autres partenaires technologiques sur des produits futurs, ce qui aurait normalement dû l’empêcher de faire de telles déclarations. « L'annonce faite par Dell au public n'imposait aucune restriction sur la possibilité de mise à niveau de l'ordinateur portable », a déclaré David W. Kanye, un avocat de Felter. Dans sa plainte, M. Felter demande notamment des dommages-intérêts et le remboursement de ses frais d’avocat pour lui-même et pour les autres clients concernés.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !