CXL : Samsung lance un nouveau type de mémoire ultra-rapide basé sur des puces RAM DDR5

 

Samsung vient de lancer un nouveau type de mémoire ultra-rapide, les modules d'expansion CXL. Ces périphériques de stockage contiennent des puces RAM DDR5 et sont interconnectés grâce à la technologie CXL dérivée des ports PCIe 5.0. Ces périphériques de stockage ont pour vocation de se retrouver dans les datacenter et les systèmes informatiques dédiés à l'intelligence artificielle et à la modélisation.

Samsung CXL

Samsung annonce le lancement d'un tout nouveau type de modules mémoire haute performances. Ces modules contiennent des puces RAM DDR5 et sont interconnectés via le nouveau standard CXL développé depuis 2019 à partir des spécifications des tout derniers ports PCIe 5.0. L'idée est de faire exploser la bande passante entre le processeur, ces nouveaux périphériques de stockage et divers composants – tout en réduisant au maximum la latence.

Ces modules mémoire sont conçus de telle sorte qu'ils peuvent s'affranchir des limitations des puces RAM classiques – la capacité maximale de chaque module peut ainsi atteindre 1 To de données. Ce composant n'est pas dans un premier temps destiné aux machines grand public. Le premier marché de ces modules CXL est la recherche dans l'Intelligence Artificielle, la modélisation, ainsi que diverses applications haute-performances dans les datacenters.

Samsung lance des modules mémoire du futur pour l'intelligence artificielle

Samsung a pour cela collaboré avec AMD et Intel pour rendre leurs CPU les plus haut de gamme compatibles avec la technologie CXL. Le constructeur sud-coréen a également développé diverses technologies logicielles autour de la correction d'erreurs, de la conversion de l'interface, et du mappage de la mémoire qui permet aux CPU et aux GPU d'utiliser les modules CXL comme s'il s'agissait de mémoire vive partagée.

Cheolmin Park l'un des responsables Samsung en charge de la fabrication des puces mémoire, explique “”il s'agit de la toute première solution de mémoire basée sur des puces DRAM dotée d'une interface CXL, ce qui lui permet de jouer un rôle clé dans des traitements intensifs de données notamment l'intelligence artificielle et le machine learning dans les datacenters et les environnements de cloud”.

Lire également : Samsung, SK Hynix et Micron auraient manipulé le prix des puces mémoire des smartphones

Et la firme de poursuivre : “Samsung va continuer à mettre la barre haut et innover du côté des interfaces mémoire pouvant changer d'échelle selon les besoins de nos clients, et pour l'industrie au sens large, trouver de meilleures manières de gérer les demandes de charges de travail complexes – un enjeu clé pour l'intelligence artificielle et les data-centers de demain”.

Source : Sam Mobile



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !