COVID-19 : ce test sur smartphone vous dépiste avec la voix

 

La firme israélienne VocalisHealth explique avoir réussi à dépister le COVID-19 grâce à une application pour smartphone développée pour détecter les problèmes respiratoires en analysant simplement la voix. Des tests menés en Inde montrent que la méthode est fiable à 81,2% – permettant même de détecter des cas asymptomatiques. L'application, qui repose sur de l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle, est déjà déployée dans certains pays, mais son éditeur cherche désormais à la commercialiser de manière plus large.

COVID-19 Vocalis test de dépistage
Crédits : Vocalis

Et si on vous disait que les tests PCR et leur désagréable prélèvement au fond de la cavité nasale pourraient bientôt devenir de l'histoire ancienne ? La firme israélienne Vocalis vient d'adapter avec succès son application de dépistage des affections respiratoires VocalisTrack au dépistage du COVID-19. L'avantage de cette approche, est que ce dépistage requiert uniquement l'enregistrement de la voix des patients sur leur smartphone. Un modèle d'apprentissage extrait 512 marqueurs de chaque échantillon vocal qu'une IA analyse pour trouver des signatures qui évoquent le coronavirus.  Concrètement l'application demande au patient de compter de 50 à 70 près du micro du smartphone.

La suite se passe sur les serveurs de Vocalis. Le dataset utilisé pour entrainer l'intelligence artificielle de la firme inclut la voix de 275 000 personnes parlant des langues différentes. Dès l'origine, Vocalis cherchait en effet à en faire un outil pouvant être utilisé partout dans le monde. En février dernier, Vocalis a pu mener un test grandeur nature dans la région de Mumbai en Inde. Les chercheurs ont ainsi pu collecter les enregistrements de plus de 2000 participants. A l'issue de ce projet, les chercheurs ont défini que le taux de fiabilité de leur solution était de 81,2%. Et le plus surprenant c'est que l'application a détecté avec succès des cas pourtant a priori asymptomatiques.

Ajoutant à la difficulté, les participants parlaient des langues différentes, notamment le Hindi, le Marathi, le Gujarati et l'Anglais. Des résultats extrêmement encourageants qui ont conduit plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Chili, l'Indonésie, l'Afrique du Sud, la Roumanie et le Luxembourg à commencer à autoriser le déploiement de l'application dans les secteurs public et privé. Vocalis estime qu'il est encore possible d'augmenter le taux de fiabilité en renforçant son dataset d'échantillons et cherche à commercialiser sa solution de sorte qu'elle soit disponible dans le plus de régions du monde possible.

Lire également : COVID-19 – ce test sur smartphone donne des résultats en 10 minutes

L'enjeu est de taille : les mesures actuelles de dépistage représentent un coût très important – le passage sur smartphone dans certains cas pourrait permettre de réaliser d'importantes économies, tout en déchargeant les services d'urgence et laboratoires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !