Linky : finalement le compteur sera gratuit… ou presque !

 

L'UFC-Que Choisir reprend un article du Parisien qui relance le débat sur le financement du compteur électrique Linky. Officiellement, le coût du compteur Linky et de son installation ne seront pas financés par l'usager, mais par les économies apportées par ce nouveau compteur. Pourtant, les chiffres sont têtus : l'économie réalisée est loin de pouvoir financer le compteur Linky dont le déploiement a coûté plus de 5,7 milliards d'euros.

Compteur Linky

Tout est parti d'un article du Parisien, qui relance le débat autour du financement du compteur Linky – débat lancé trois ans plus tôt par l'UFC-Que Choisir. Selon Le Parisien, l'installation du compteur Linky serait financée par l'usager, à hauteur d'un surcoût de 15 € par an pendant 10 ans, sur la facture. Enedis, le gouvernement et la Commission de régulation de l'Energie (CRE) ont immédiatement transmis leurs démentis.

Le ministère de la Transition écologique explique ainsi que le coût du compteur (130 €) est directement supporté par l’entreprise Enedis qui le recouvre par les économies d’exploitation d’un réseau plus moderne, plus flexible et mieux équipé, permettant par exemple de réduire les frais liés aux relevés de compteurs“. Pour la CRE, “le chiffre évaluant l’impact de Linky à 15 €/an sur la facture du consommateur et qui a pu être repris dans la presse est infondé.

Linky : qui va vraiment payer l'installation du compteur ?

Simultanément, Enedis confirme que les coûts liés au déploiement du compteur seront compensés par des économies d'exploitation : “les consommateurs ne paieront donc pas de coût supplémentaire dû à Linky”. Reste qu'en se basant sur les déclarations de ces acteurs, l'UFC-Que Choisir a toutes les peines du monde à comprendre comment l'Etat compte vraiment financer le déploiement du compteur Linky en France.

On sait que le coût total du déploiement du compteur Linky est estimé à 5,7 milliards d'euros. Une somme qui parait bien trop lourde pour être compensée par des économies de charge qui, selon une estimation officielle du CRE l'année dernière, ne sera que de “1 milliard d'euros sur les 4. prochaines années”. Selon l'union de consommateurs, cela ne peut signifier que deux choses.

Lire également : Linky – pourquoi le nouveau compteur électrique ne convainc pas les ménages

Soit, effectivement, Enedis a prévu de tailler plus profondément dans ses coûts pour atteindre une économie équivalente à ces 5,7 milliards d'euros, soit, et c'est ce qui semble le plus probable, ces coûts seront pris en charge par les clients, sous forme de hausse du TURPE, le Tarif d'utilisation des réseaux public d'électricité, payé par les consommateurs sur leur facture. On espère en apprendre davantage, rapidement, de canaux officiels.

Source : Que Choisir



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !