Ce SSD vous permet d’écrire vos données qu’une seule fois, mais pourquoi donc ?

 

Il arrive parfois qu'une marque lance un produit étrange, avec des fonctionnalités tout droit sorties d'une autre époque. C'est le cas du dernier SSD de Verbatim. En effet, ce disque dur externe ne permet pas de copier à plusieurs reprises vos données. En réalité, cet appareil se réserve à un public bien particulier, qui cherche par exemple à conserver des données sensibles qui n'ont pas vocation à être modifiées par la suite. 

verbatim ssd write once
Crédits : Verbatim

Alors que l'actualité du hardware est résolument tournée vers l'avenir, en témoignent l'annonce de l'UFS 4.0 par Samsung ou encore l'apparition des premiers câbles USB Type-C 240W sur la toile. Néanmoins, il arrive parfois qu'une marque lance un produit atypique et proposant des fonctionnalités d'un autre temps.

C'est le cas du SWOVA128G de Verbatim, un disque dur externe doté d'une capacité de 128 Go. Il se connecte en USB 3.2 Gen 1 et affiche des débits de 540 Mo/s en lecture et jusqu'à 180 Mo/s en écriture. Ce qui fait sa particularité, c'est qu'il s'agit d'un disque externe Write Once, en d'autres termes, les données ne pourront être copiées qu'une seule fois. Impossible de les modifier une fois stockées sur l'appareil. 

Pour l'écriture des données, il faudra impérativement avoir un PC sous Windows 10 ou Windows 11 tournant sur un CPU x86/x64 et doté du .Net Framework 4.8 de Microsoft. Quant à la lecture, elle pourra s'exécuter sur de nombreux systèmes : les PC sous Windows 8.1, 10 et 11, macOS, ChromeOS, iOS sans oublier Android. La seule condition : le exFAT doit être pris en charge. 

verbatim ssd write once
Crédits : Verbatim

À lire également : Ce constructeur pourrait dévoiler un SSD de 200 To cette année, un record absolu

Un disque dur pour stocker des données sensibles

Une question demeure toutefois : à quel public s'adresse ce disque dur externe si particulier ? Selon Verbatim, l'idée derrière le SWOVA128G est de l'utiliser à la place d'un support optique dans des situations où l'utilisateur doit copier des données qui ne doivent pas être modifiées à l'avenir. Le constructeur évoque notamment des registres d'entreprises, des bilans comptables, des documents médicaux ou judiciaires, de la sauvegarde et du stockage hors-ligne de données confidentielles, ou encore des images disque. En d'autres termes, n'importe quelle donnée sensible qui nécessite un stockage sécurisé sur le long terme. 

Comme dit plus haut, une fois les données stockées sur le SSD, elles pourront être lues et seulement lues sur un dispositif prenant en charge le système de fichiers prioritaires exFAT. Verbatim précise qu'il offre 10 ans de garantie pour le matériel. Pas pour les données malheureusement. Pour l'instant, la sortie du SWOVA128G est seulement évoquée au Japon.

Source : TechPowerUp



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !