Ce malware capable de voler vos mots de passe se diffuse en masse par mail

 

Une campagne de piratage massive est actuellement en cours. Les hackers envoient une multitude de mails différents à leurs victimes dans l’espoir que celles-ci en ouvrent au moins un. Dedans se trouve une pièce jointe, sous la forme d’un PDF, qui est en réalité un malware capable de subtiliser les mots de passe.

malware mail
Crédits : Unsplash

On ne le dira jamais assez, il faut toujours vérifier par deux feux avant de télécharger une pièce jointe envoyée par mail. C’est une technique aussi vieille que le monde — du moins, qu’Internet — et pourtant elle fonctionne toujours. Après avoir révélé qu’un malware s’attaque en ce moment au secteur de l’aviation, Microsoft a découvert une immense campagne de mailing visant à voler les mots de passe de ses victimes.

Dans ces courriels se trouve systématique un fichier PDF, qui semble de prime abord inoffensif, mais qui cache en réalité un Trojan prénommé StrRAT. Ce dernier est particulièrement vicieux, puisqu’il est multitâche. Tout comme Panda Steeler, il est donc capable de subtiliser les identifiants contenus dans les portefeuilles numériques. Mais ce n’est pas tout : il peut également être utilisé pour prendre le contrôle de la machine infectée, ou même se déguiser en ransomware.

Les pirates bernent leur victime pour les faire télécharger le malware

Pour s’assurer un taux de réussite maximal, les pirates utilisent du social engineering de masse. Ainsi, la campagne ne repose pas sur un seul mail type, mais sur une multitude abordant des sujets divers, dans l’espoir que l’un d’eux attire l’attention des personnes ciblées. Beaucoup imitent des courriels à caractère financier, annonçant par exemple des paiements ou virements de grosses sommes.

Sur le même sujet : Windows — le malware Bizarro menace de piller votre compte bancaire

Retenez toutefois que le malware n’est actif que lorsqu’il est téléchargé par la victime. Aussi, si le mail passe à la trappe, la machine ne sera pas infectée, et les mots de passe et autres informations resteront en sécurité. Si un courriel contenant une pièce jointe vous paraît suspect, c’est donc probablement qu’il l’est. Évitez alors à tout prix de télécharger le fichier. Microsoft précise également que son antivirus Defender peut détecter le malware et protéger le PC visé.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !