Guerre en Ukraine : la Russie menace de couper internet en Europe

La guerre en Ukraine réveille d'anciennes craintes des autorités européennes. Et si le conflit prenait de l'ampleur et que la Russie se décidait à attaquer les câbles sous-marins pour couper internet dans toute l'Europe ? Cette menace est sérieusement envisagée par les forces armées occidentales. 

russie attaques cables sous marin
Crédits : Pixabay

Comme vous le savez, la guerre en Ukraine ne se passe pas uniquement dans les rues de Kiev ou de Kharkiv, mais aussi sur le web. Pour contrer les nombreuses cyberattaques supposément lancées par des pirates affiliées à la Russie, l'Ukraine a composé une armée de hackers pour perturber les infrastructures de l'ennemi.

Le pays dirigé par Volodymyr Zelensky peut compter sur l'aide du collectif Anonymous, qui a mené de nombreuses cyberattaques contre des organes de presse et des sites officiels russes. Pour mettre fin aux cyberagressions de son adversaire, les autorités ukrainiennes ont récemment demandé que la Russie soit coupée de l'internet mondial.

Or, cette mesure, envisagée par l'Ukraine, pourrait très bien faire partie des plans de Vladimir Poutine : couper l'accès internet en Europe. Cette menace est prise au sérieux par les forces armées occidentales, qui craignent des coupures des câbles sous-marins transatlantiques. Comme l'a rappelé Jean Luc Villemin, directeur des réseau internationaux Orange, dans une interview accordée à la Tribune, 99% du réseau mondial passe ces câbles enfouis à des milliers de mètres de profondeur.

carte des câbles sous-marins
Crédits : Telegeography

La peur justifiée de voir la Russie s'attaquer aux câbles sous-marins

D'autant que ces craintes sont fondées, puisqu'en 2014, la Russie a justement mis cette menace à exécution en coupant des câbles lors de l'annexion de la Crimée, le but étant de couper l'accès internet dans cette région du pays. En 2017, plusieurs navires et sous-marins russes ont été à nouveau repérés près des câbles reliant les États-Unis et l'Europe, laissant craindre le pire pour le réseau internet occidental.

Les autorités ukrainiennes craignent évidemment que l'histoire se répète. C'est d'ailleurs pour cette raison que le vice-premier ministre du pays Mykhailo Fedorov a demandé à Elon Musk de mettre en place le réseau internet par satellites Starlink au-dessus du pays. Le milliardaire a rapidement réagi puisque des camions remplis de kits Starlink sont déjà arrivés en Ukraine.

Rappelons enfin que la Russie avait annoncé son ambition de se couper du réseau internet mondial en 2019 au profit d'un réseau souverain. À l'époque, Reporters sans frontières comparait cette mesure à la “construction d'une muraille de Chine informatique” et “d'un modèle chinois de censure pour faciliter la surveillance […] et bloquer tout ou partie de l'accès à internet en Russie” en cas de cybermenaces.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !