CameraX : voici comment Google compte améliorer les applications photo Android

 

Avec CameraX, annoncé lors du Google I/O 2019, les applications photo des smartphones Android vont pouvoir s'étoffer, et exploiter au maximum les capteurs photo de votre smartphone et les capteurs supplémentaires (profondeur de champ, autofocus…) éventuellement ajoutés par le fabricant. CameraX est un outil permettant aux développeurs d'accéder à une API permettant à la fois de rendre les applications photo plus compatibles et d'exploiter les fonctionnalités avancées de certains appareils.

android q camerax

Google a profité de sa conférence Google I/O 2019 pour parler d'une nouvelle fonctionnalité que les développeurs – et sans doute à terme aussi les utilisateurs – devraient adorer. Surtout si ces derniers utilisent des applications photo tierces. CameraX simplifie l'écriture d'applications photo, et surtout offre un accès simplifié aux fonctionnalités avancée des capteur des smartphones, sur pratiquement tous les smartphones et tablettes Android, jusqu'à Android 5.0 Lollipop.

Comment CameraX simplifie le codage d'applications photo sur Android

Jusqu'alors, en effet, coder une application photo était un véritable casse-tête. Ce qui explique en partie pourquoi certaines fonctionnalités, comme Night Sight, par exemple, mettent autant de temps à atteindre des smartphones autres que les Pixel. Car dans de nombreux cas, les développeurs doivent adapter leur code à une partie hardware différente. Et parfois aussi à des capteurs additionnels, dans quelques cas spécifiques à un modèle unique de smartphone.

Du coup, les applications photos ont souvent tendance à s'adapter au plus petit dénominateur commun. Avec CameraX, les développeurs peuvent donc exploiter à fond toutes les capacités du matériel, sans devoir nécessairement adapter leur code individuellement pour chaque modèle de smartphone. L'application propose ensuite les fonctionnalités disponibles en fonction du matériel.

Lire également : Google Pixel 3a et Pixel 3a XL officiels – rois de la photo pour moins 399 €

API et modules plug-and-play, pour développer plus vite que jamais des applications ultra-compatibles

La pré-version alpha de CameraX propose déjà des API pour intégrer les modes beauté, portrait, HDR et Night Mode en quelques lignes de code, sur tous les appareils. Et ce n'est pas le seul “plus” de Camera X. Il devrait également standardiser l'expérience utilisateur entre les applications et donc par voie de conséquence faire gagner beaucoup de temps de développement. Les développeurs peuvent en effet y déposer des modules plug-in-play dès qu'ils veulent par exemple, afficher un aperçu, analyser les images via machine learning, ou modifier l'image.

Libérés d'étapes de codage et d'une complexité de développement chronophage, les développeurs peuvent donc, désormais, se concentrer sur les performances et de nouvelles fonctionnalités innovantes. Pour l'heure, Google propose de tester CameraX dans une version alpha. Google espère qu'un nombre suffisant de développeurs jouera le jeu, afin d'intégrer CameraX le plus tôt possible à Android Studio.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !