Bouygues Telecom s’oppose à la loi anti-Huawei et porte plainte contre la France

 

Bouygues Telecom rentre en guerre contre la loi anti-Huawei. D'après le mensuel économique L'Expansion, l'opérateur français a décidé de saisir le Conseil d'État afin d'annuler le décret de la loi anti-Huawei, qui exclue notamment le constructeur de la course à la 5G en France. 

bouygues
Crédits : Blog Bouygues Telecom

Si vous l'actualité Android, vous n'êtes pas sans savoir que le rôle de Huawei dans le passage à la 5G en France cristallise de nombreuses inquiétudes. D'un côté, le gouvernement français préfère prendre ses distances avec le constructeur chinois, en raison des risques potentiels contre la sécurité nationale. De l'autre, les opérateurs français et notamment Bouygues Telecom craignent de ne pas pouvoir s'appuyer sur les équipements de Huawei pour couvrir le territoire.

Si au départ, la France avait fait savoir par la voix de Bruno LeMaire que Huawei ne serait pas exclu de la course à la 5G, de récentes déclarations indiquent que le gouvernement français tend clairement vers une position similaire à celle adoptée par la Grande-Bretagne. En effet, le Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé en mai 2020 qu'il souhaitait bannir le constructeur du territoire d'ici 2027.

Or, le gouvernement français a depuis peu gratifié l'ANSSI (l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'informations) de nouvelles prérogatives lui permettant de réduire la présence de Huawei sur le réseau hexagonal. En effet, l'ANSSI ne renouvellera pas les autorisations temporaires accordées aux FAI qui s'appuient sur les antennes de Huawei. En d'autres termes, Bouygues et les autres opérateurs concernés devront démanteler toutes les antennes du constructeur chinois d'ici 2028.

À lire également : 5G – Bouygues exige des indemnités si la France interdit les équipements de Huawei

Bouygues tente le tout pour le tout

Pour Bouygues Telecoms, c'est évidemment une catastrophe. L'opérateur français a choisi de s'équiper en partie avec des antennes 3G et 4G signées Huawei. En attendant l'installation du réseau 5G standalone, Bouygues comptait s'appuyer sur ses réseaux 4G existants pour proposer la 5G à ses clients. C'est la fameuse 5G NSA (non standalone).

D'après une information exclusive du mensuel économique l'Expansion (groupe Express), Bouygues Telecom a décidé de rentrer en guerre contre le gouvernement. Pour ce faire, l'opérateur a saisi le conseil d'État dans l'espoir d'annuler le décret anti-Huawei et de pouvoir à nouveau compter sur les équipements de l'entreprise chinoise.

Pour l'heure, impossible de savoir vers quoi cette saisine va aboutir, et si elle a des chances de faire flancher les autorités françaises. Le conseil d'État tranchera.

À lire également : 5G – tout le matériel Huawei disparaîtra du réseau mobile français d’ici 2028

Source : L'Expansion



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !