Bouygues Telecom et SFR augmentent eux aussi le prix des forfaits, seuls les abonnés Free sont épargnés

 

C’est officiel, Bouygues Telecom et SFR ont à leur tour décidé d’augmenter le prix de leurs différents forfaits Internet et mobile. Tout comme orange, cette hausse intervient en réponse à la crise énergétique, qui a fait s’envoler les coûts d’exploitation pour les opérateurs. De son côté, Free assure qu’aucune augmentation n’est prévue sur ces offres pour l’année 2023.

bouygues telecom enseigne
Crédits : chatdesbalkans/123rf

Hier, Orange a annoncé que la plupart de ses forfaits Internet et mobiles vont voir leur prix augmenter en 2023. Les abonnements mobiles coûteront ainsi 1 € de plus par mois, tandis que les abonnements tout-en-un coûteront 2 € de plus par mois. Comme on pouvait s’y attendre, la crise de l’énergie impacte considérablement l’activité de l’opérateur, et pas uniquement sur les perturbations à prévoir sur son réseau.

De fait, difficile d’être étonné de voir Bouygues Telecom et SFR emboîter le pas de l’opérateur historique. En effet, ce premier prévoit d’augmenter le prix de ses offres mobiles et fixes de 1 à 3 euros en fonction du forfait, apprend-on dans le Parisien. D’autres hausses plus importantes sont même prévues : l’abonnement Bbox Fit va augmenter de 2 € par mois, tandis que l’offre B&You s’alourdit de 3 € par mois. Ces nouveaux tarifs seront en vigueur à partir de la fin du mois de janvier 2023.

Free refuse pour le moment d’augmenter le prix de ses forfaits

Même son de cloche chez SFR, bien que l’augmentation sera cette fois plus légère pour les abonnés. Il faudra compter entre 0,69 € et 0,99 € par mois en fonction des forfaits, là encore à partir du mois prochain. L’opérateur se justifie lui aussi par « la hausse généralisée des coûts constitutifs du prix de votre service (composants électroniques, matières premières, logistique) ».

Sur le même sujet — Orange, Bouygues Telecom, SFR : voici pourquoi les prix des forfaits mobiles n’arrêtent pas d’augmenter

Et Free dans tout ça ? Fidèle à son statut de trublion des télécoms, l’opérateur se refuse pour le moment à participer à la hausse générale des prix. « Nous avons pris l’engagement de ne pas toucher au prix de ces forfaits pour les cinq prochaines années et nous sommes le seul opérateur à ne pas augmenter le prix de nos forfaits », déclare un porte-parole de la firme au Parisien. Le temps nous dira si cette promesse résistera au contexte difficile.

Source : Le Parisien



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !