Booking.com est visé par une enquête de Which? une association de consommateurs britanniques. Ils ont notamment découvert que le site utilise des techniques de ventes agressives comme de fausses mentions. Le gendarme de la concurrence britannique avait pourtant forcé Booking et plusieurs concurrents à mettre fin à ces pratiques.

Booking.com

Vous utilisez Booking.com pour réserver votre location de vacances ? Méfiez-vous de certaines pratiques du site. L’association de consommateurs britannique Which? vient en effet de publier une enquête qui révèle les pratiques parfois douteuses de Booking.com pour générer des ventes. Booking (comme d’autres sites de locations de vacances) avait déjà été épinglé quelques mois plus tôt par la CMA, l’équivalent de l’autorité de la concurrence au Royaume-Uni pour des techniques de ventes douteuses incluant de fausses promotions, frais cachés et techniques tiques de ventes agressive. Booking avait alors promis de s’adapter, ce qui, constate Which?, n’a pas été vraiment le cas.

Booking.com épinglé pour ses techniques de ventes

Which? a ainsi testé la véracité des mentions visibles sur les annonces du site. Et a découvert que dans 50% des cas, les mentions du genre « Plus qu’une chambre de disponible ! » étaient mensongères. Which? affirme avoir trouvé dans de nombreux cas plusieurs autres listings de chambres dans le même hôtel, aux mêmes dates, et au même prix. Which? a également constaté d’autres techniques de vente agressives, pourtant désormais interdites par le gendarme britannique.

Le site conclut : « nous avons trouvé des preuves claires que Booking.com n’a pas encore fait suffisamment de ménage dans ses pratiques et se moque des règles en matière de vente agressive, ce qui pourrait conduire des millions de consommateur à acheter des réservations sous pression ». 

De son côté, Booking explique sur BBC : « nous travaillons continuellement à plus de transparence, de choix et valeur pour les voyageurs, et testons et améliorons constamment la manière avec laquelle nous présentons nos services en ligne. Nous avons travaillé dur pour implémenter nos engagements auprès de la CMA et maintenons une collaboration et un dialogue continu pour informer sur les améliorations en cours de l’expérience consommateur ».

Lire également : Booking.com – comment l’appli cherche à vous forcer la main

En France, on peut effectivement voir le même type de mention qu’au Royaume-Uni, en Français – mais il n’existe pas encore d’enquête montrant si ces mentions sont ou non actuellement trompeuses dans l’hexagone.

Source : BBC



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : selon Xiaomi, elle est 20% plus énergivore que la 4G

On le sait, la 5G est plus énergivore que la 4G, mais dans quelle proportion exactement ? Xiaomi répondu à la question à travers son vice-président Lu Weibing qui est aussi le responsable de la filiale Redmi. La 5G n’a pas que…