Blackphone : le smartphone dit « ultra-sécurisé » hacké avec un simple SMS !

Le Blackphone ça vous dit quelque chose ? Nous vous en parlions il y a quelques temps, ce smartphone conçu par Silent Circle, se présentait comme l’appareil anti-NSA, ultra-sécurisé, qui protégeait vos données comme aucun autre terminal sur le marché. Visiblement, le Blackphone ne tient pas ses promesses. Explications.

blackphone-app-store

C’est le hacker Marc Dowd qui a annoncé sur son compte Twitter qu’il avait réussi à hacker le Blackphone à distance. Et la méthode est plutôt simple. Il a réussi à déjouer la sécurité du téléphone à l’aide d’un simple SMS contenant un code bien particulier. Il a ainsi pu prendre le contrôle du terminal et déchiffrer les messages, géolocaliser l’appareil ou encore accéder au carnet d’adresses.

La faille découverte se trouvait dans l’application d’envoie de SMS chiffrés Silent Text. Cette application est d’ailleurs disponible sur Android et iOS. Pour les plus pointus d’entre vous, le hacker a découvert que la librairie « libscimp » (protocole de communication de l’application) gérait mal l’allocation de mémoire. Il a ainsi pu s’engouffrer dans la brèche pour procéder à un hack en bonne et due forme.

blackphone hacker simple sms

Heureusement pour les créateurs du Blackphone, Marc Dowd est un hacker bienveillant. Il a pris soin de prévenir la société de la faille et d’attendre qu’elle soit corrigée pour la dévoiler au grand public.

Dans tous les cas de figure, pour un smartphone censé proposer une sécurité hors du commun, cette découverte fait tâche. Car la sécurité est le seul point différenciant du Blackphone par rapport à la concurrence. Pas sûr que les grands de ce monde, cibles principales de la marque, soient toujours aussi confiants.

D’autant que ce n’est pas la première fois que la sécurité du smartphone est mise en doute. Souvenez-vous, il y a peu, un utilisateur a réussi à rooter le Blackphone en moins de cinq minutes.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…