Bing, toujours très efficace, vous dit comment pirater Microsoft Office 2019

Lorsqu’on lui demande comment télécharger Microsoft Office 2019, Bing répond avec un tutoriel étonnement complet et précis pour pirater la suite de logiciels, rapporte Jeroen Frijters, un expert en informatique. 

bing met avant tuto pirater microsoft office 2019

Jeroen Frijters, chercheur en cybersécurité, a posté sur son compte Twitter une étonnante capture d’écran. En tapant Microsoft office 2019 download sur Bing, l’expert s’est rendu compte que le moteur de recherche mettait en avant un site web qui propose un guide pour pirater la suite de logiciels, rapportent nos confrères de ZDNet.

Bing vous explique comment pirater Microsoft Office 2019

Dans l’encart mis en avant, on découvre une liste d’étapes permettant de pirater Microsoft Office 2019. En y regardant de plus près, on découvre que l’encart renvoie vers crackfullpc, un site web pirate. La page explique d’abord comment télécharger et installer uTorrent et quel logiciel utiliser. Par la suite, le site explique aux internautes comment exécuter le fichier torrent sur leur ordinateur. Le site pirate explique même comment se procurer une clef d’activation du programme pour cracker Microsoft Office 2019 !

Lire aussi : Microsoft affirme que 18% des français utilisent Bing

Sur certaines requêtes, les moteurs de recherche, Google, Bing ou Qwant, l’alternative française, répondent désormais aux questions posées par les internautes en choisissant un extrait de site web. Dans ce cas-ci, l’extrait du site répondait parfaitement à la requête de l’internaute.

Néanmoins, Microsoft n’a pas évidemment pas sciemment voulu faire de la publicité pour ce site pirate. Les algorithmes de détection de Microsoft, qui déterminent quels résultats mettre en avant, semblent avoir été victimes d’un ennuyeux bug. Le moteur de recherche a présenté un site frauduleux comme une source de référence. En règle générale, des dispositifs sont mis en place pour éviter que des contenus pirates viennent se mêler aux sites certifiés.

Quelques heures après la constatation de Jeroen Frijters, l’encart mis en avant sur Bing a évidement disparu. Pour le moment, le moteur de recherche continue néanmoins de référencer le site pirate dans ses résultats. Microsoft ne s’est pas exprimé sur cette étonnante affaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Fibre optique : on arrive enfin aux 5 millions d’abonnés FttH

La fibre optique continue de se développer progressivement en France. Symbole de cette croissance, la technologie FttH (de bout en bout, jusqu’à l’abonné) qui compte désormais près de 5 millions de clients (+ 1,5 millions en 2018) et représente plus…