Bing, toujours très efficace, vous dit comment pirater Microsoft Office 2019

Lorsqu’on lui demande comment télécharger Microsoft Office 2019, Bing répond avec un tutoriel étonnement complet et précis pour pirater la suite de logiciels, rapporte Jeroen Frijters, un expert en informatique. 

bing met avant tuto pirater microsoft office 2019

Jeroen Frijters, chercheur en cybersécurité, a posté sur son compte Twitter une étonnante capture d’écran. En tapant Microsoft office 2019 download sur Bing, l’expert s’est rendu compte que le moteur de recherche mettait en avant un site web qui propose un guide pour pirater la suite de logiciels, rapportent nos confrères de ZDNet.

Bing vous explique comment pirater Microsoft Office 2019

Dans l’encart mis en avant, on découvre une liste d’étapes permettant de pirater Microsoft Office 2019. En y regardant de plus près, on découvre que l’encart renvoie vers crackfullpc, un site web pirate. La page explique d’abord comment télécharger et installer uTorrent et quel logiciel utiliser. Par la suite, le site explique aux internautes comment exécuter le fichier torrent sur leur ordinateur. Le site pirate explique même comment se procurer une clef d’activation du programme pour cracker Microsoft Office 2019 !

Lire aussi : Microsoft affirme que 18% des français utilisent Bing

Sur certaines requêtes, les moteurs de recherche, Google, Bing ou Qwant, l’alternative française, répondent désormais aux questions posées par les internautes en choisissant un extrait de site web. Dans ce cas-ci, l’extrait du site répondait parfaitement à la requête de l’internaute.

Néanmoins, Microsoft n’a pas évidemment pas sciemment voulu faire de la publicité pour ce site pirate. Les algorithmes de détection de Microsoft, qui déterminent quels résultats mettre en avant, semblent avoir été victimes d’un ennuyeux bug. Le moteur de recherche a présenté un site frauduleux comme une source de référence. En règle générale, des dispositifs sont mis en place pour éviter que des contenus pirates viennent se mêler aux sites certifiés.

Quelques heures après la constatation de Jeroen Frijters, l’encart mis en avant sur Bing a évidement disparu. Pour le moment, le moteur de recherche continue néanmoins de référencer le site pirate dans ses résultats. Microsoft ne s’est pas exprimé sur cette étonnante affaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…

Microsoft Edge et Internet Explorer : Flash sera supprimé en 2020

Microsoft a précisé quels sont ses plans pour la technologie Flash pour ses navigateurs Microsoft Edge et Internet Explorer. La firme de Redmond annonce une suppression complète pour fin 2020, mais avec des changements progressifs apportés par des mises à…

IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web

L’IPTV continue d’inquiéter les ayants droit et divers organismes de défense de leurs intérêts. L’ALPA, l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle veut nuire à la visibilité des fournisseurs de services d’abonnement qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des milliers…