Ce PC portable au format console fait tourner Cyberpunk 2077 et Crysis Remastered

 

Aya Neo est un PC portable ressemblant à une Switch. Sa plate-forme, basée sur le Ryzen 5 d'AMD, est capable de faire tourner des jeux tels que Cyberpunk 2077 ou Crysis Remastered. Elle gère également très bien de nombreux autres jeux, dont GTA 5 et Doom Eternal, ainsi que de nombreux émulateurs.

aya neo

Connaissez-vous la Aya Neo ? Si la réponse est positive : bravo ! Sinon, ne vous en faites pas : vous faites partie de la grande majorité. Il s’agit d’un projet relativement qui fera très bientôt l’objet d’une campagne de financement sur Indiegogo. Et c’est une plate-forme très intéressante qui fait actuellement parler d’elle car les premiers tests techniques sont sortis. Et ils sont, pour certains, assez étonnants.

Lire aussi – Alienware Concept UFO : Dell s’attaque à la Switch avec une console sous Windows

Présentons d’abord l’aspect physique du produit. Similaire à une GDP Win 3 (comment, vous ne connaissez pas non plus?), mais sans le clavier complet caché sous l’écran, l’Aya Neo est une console portable qui ressemble beaucoup à une Switch quand celle-ci est en mode portable, avec les Joycon accrochés sur les tranches (ou même d'une Switch Lite). Sur les côtés, vous retrouvez deux sticks analogiques, une croix directionnelle et de multiples touches.

Le corps d'une Switch, le coeur d'un PC gamer

Son écran mesure 7 pouces, c’est à dire 0,8 pouce de plus que celui de la Switch. La technologie de rétroéclairage est LCD IPS. La définition est WXGA (1280 x 800), soit une résolution de 215 pixels par pouce. Ce chiffre est relativement faible face aux smartphones. Mais elle devrait rester suffisante pour jouer. Son poids est relativement élevé, puisqu’il atteint 650 grammes (contre 400 grammes environ pour la Switch).

Mais l’Aya Neo n’est évidemment pas qu’un clone de la console de Nintendo. Car, elle tourne sous Windows 10. Eh, oui : c’est aussi un PC ! Que retrouvons nous donc dans ce petit châssis ? D’abord un SoC AMD : le Ryzen 5 4500U. Ce composant intègre 6 coeurs cadencés à 2,3 GHz (et jusqu’à 4 GHz en overclock). Le chipset graphique est un Radeon Vega 6 cadencé 1,6 GHz. La plate-forme est accompagné de 16 Go de RAM, 512 Go ou 1 To de stockage et une batterie de 47 wH compatible charge rapide 65 watts. Les connexions WiFi 6 et Bluetooth 5.0 complètent l’ensemble.

L'Aya Neo fait tourner Cyberpunk 2077 à 30 ips !

Que peut-on donc faire avec l’Aya Neo ? Jouer bien sûr ! Et, étonnamment, cette petite console sous Windows 10 se comporte relativement bien avec les titres les plus récents comme les grands classiques de la ludothèque PC. Certains blogueurs et ceux qui l’ont précommandée ont reçu une première version de la plate-forme et ont pu éprouver ses capacités. Les résultats qui suivent sont issus de leurs tests. Et première grande surprise : CyberPunk 2077, le titre de CDProject RED qui a tant fait couler d’encre ces derniers mois, tourne relativement bien.

aya neo 1

En effet, le jeu bénéficie d’un framerate de 30 images par seconde. Soit une fluidité suffisante pour être agréable. Bien évidemment, il faut faire quelques concessions : la qualité des graphismes est au minimum. Cependant, la définition de l’écran est elle aussi minimaliste. Cela ne pose donc pas vraiment de problème. D’autres jeux sont testés : Crysis Remastered à 42 ips, Fortnite à 77 ips, Doom Eternal à 62 ips, GTA 5 à 68 ips, Forza Horizon 5 à 67 ips, ou encore Skyrim Special Edition à 60 ips également.

Du jeu PC, d'accord, mais surtout des émulateurs !

Il est bien évidemment très étonnant de voir Cyberpunk 2077 tourner sur une console portable. Et ce type d’initiative pourrait relancer l’intérêt du jeu PC en mobilité, malgré les concessions qu’il faut opérer pour obtenir une expérience fluide. Un autre intérêt d’avoir un PC dans cette console est la profusion d’émulateurs compatibles avec Windows. Certains tests visibles sur YouTube permettent d’éprouver également les performances de l’Aya Neo avec des émulateurs. Et, une fois encore, c’est la bonne surprise : de très nombreux émulateurs tournent très bien, même certains des plus exigeants, comme PCSX2, Dolphin ou encore PPSSPP.

Ces premiers tests sont réellement très encourageants. Les unités qui ont été testées ne sont pas identiques aux versions commerciales, mais elles en sont suffisamment proches pour apprécier la qualité et les performances du produit final. Reste à connaître le prix final (lequel devrait tourner autour de 700 dollars). La console sera proposée au grand public à partir du 10 mars prochain.

Source : WCCF Tech



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !