Apple piraté : les données clients n’ont pas été volées, rassure la firme

Mise à jour du vendredi 17 août 2018 :

Apple n’a pas tardé à rassurer ses utilisateurs. « Nous tenons à rassurer nos clients qu’à aucun moment leurs données personnelles n’ont été compromises » explique un porte-parole de la marque à Reuters. Apple n’a par contre pas précisé ce que le pirate avait réellement volé lors de ses multiples piratages. 

Un jeune hacker australien est parvenu à pirater les serveurs d’Apple. Avant d’être repéré, le lycéen a réussi à s’emparer de données dites « sensibles », comme des informations clients. Au total, le jeune homme a subtilisé jusqu’à 90Go de données avant d’être interpellé par la police. 

APPLE piratage

« Un lycéen de Melbourne s’est introduit à plusieurs reprises dans les serveurs informatiques sécurisés d’Apple » rapportent nos confrères de The Age, un média australien. Il aura fallu plus d’un an avant qu’Apple ne se rende compte de sa présence dans son système.

Apple : un pirate australien a volé jusqu’à 90Go de données clients

Le constructeur californien a rapidement contacté le FBI, qui s’est montré incapable de localiser ou d’identifier le pirate, très doué pour se cacher derrière une kyrielle de VPN. Il a finalement été trahi par son Macbook. Apple est en effet parvenu à récupérer le numéro de série de l’ordinateur utilisé lors du piratage. De même, il a fait l’erreur de se vanter de son forfait sur WhatsApp, la célèbre application de messagerie.

La police fédérale australienne a donc mené une descente au domicile de l’adolescent. « Deux ordinateurs portables Apple ont été saisis : les numéros de série correspondent aux appareils à l’origine du piratage » a déclaré le procureur en charge de l’affaire devant le tribunal des enfants.

D’après l’avocat du pirate, le jeune homme n’en est pas à son coup d’essai. Il serait d’ailleurs particulièrement réputé dans la communauté des hackers internationaux. Pour sa défense, l’adolescent affirme simplement « avoir toujours rêvé de travailler chez Apple ». Le procès du jeune homme est actuellement toujours en cours. Aux dernières nouvelles, le pirate plaide coupable.

Les données volées chez Apple ont été retrouvées dans un dossier intitulé « hacky hack hack » sur l’ordinateur du piratePour l’heure, on ignore encore ce qu’il envisageait de faire avec celles-ci.  Nos données personnelles sont-elles vraiment en sécurité sur les serveurs d’Apple, Google, Microsoft et consorts ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple rappelle des iPhone X pour un problème d’écran tactile

Apple lance un programme de remplacement pour l’iPhone X, dont certains modèles souffrent d’un module écran défaillant. Celui-ci cause des problèmes tactiles avec un écran qui ne répond plus ou mal au toucher ou qui au contraire répond sans qu’aucune…