Android : pourquoi le lecteur d’empreintes sous l’écran va se démocratiser d’ici 2019

Les prochains flagship Android pourraient avoir tous un lecteur d’empreintes sous l’écran, au lieu de la reconnaissance faciale 3D dès 2019. L’iPhone X a frappé un grand coup avec son dispositif de reconnaissance faciale Face ID donnant à Apple une confortable avance sur la concurrence Android. Or le problème, c’est que les coûts de développement de la reconnaissance faciale 3D type Face ID sont extrêmement élevés, ce qui dissuade les concurrents d’adopter une technologie similaire sur leurs flagships.

capteur empreintes sous ecran vivo

Selon nos confrères de Digitimes, les constructeurs Android investissent désormais massivement pour intégrer le capteur d’empreintes aux écrans de leurs flagship 18:9. Un choix assez tardif alors que dans la foulée de la sortie de l’iPhone X, de nombreux constructeurs Android cherchaient à la place à développer une technologie de reconnaissance faciale 3D similaire au Face ID de l’iPhone X. Mais comme le pressentaient des analystes, Apple a en effet réellement pris plusieurs années d’avance. Si bien que les coûts de rattrapage sont trop importants. Pour ne rien arranger, les chiffres de vente moyens de l’iPhone X n’encouragent plus la concurrence à adopter la reconnaissance faciale 3D (et en faire un argument de vente).

Android : des capteurs d’empreintes sous l’écran sur la plupart des flagship, dès 2019 ?

Il faut dire qu’il y a encore quelques mois, il semblait encore plus impensable pour les constructeurs d’intégrer un scanner d’empreintes sous l’écran : la technologie était encore loin d’être prête, et plusieurs tentatives de Samsung s’étaient révélées infructueuses (on s’attendait à retrouver ce dispositif sur le S8). La donne a changé avec la présentation par Synaptics d’un module prêt à l’emploi, ainsi que par le Vivo X20 Plus UD, le premier smartphone grand public doté de la technologie. Digitimes cite cette année le Huawei Mate 11 comme étant le prochain smartphone à adopter le fameux capteur.

Qualcomm devrait achever de démocratiser la technologie. Le fondeur s’est en effet associé à deux entreprises, GIS (Taïwan) et O-film Tech (Chine), toutes deux fournisseurs d’écrans tactiles pour y intégrer sa propre solution, encore meilleure que Synaptics. Digitimes explique en effet que « les capteurs d’empreintes Qualcomm [bien que][ trois vois plus chers à l’unité que leurs équivalents traditionnels […] ne font que 0.44 mm d’épaisseur, et peuvent fonctionner au travers d’une épaisseur de 800 microns contre seulement 200-300 microns pour les capteurs d’empreintes capacitifs traditionnels« .

Cette épaisseur supplémentaire devrait permettre au capteur de devenir réellement invisible sur la dalle (alors que les solutions actuelles restent légèrement visibles sur l’écran). L’entrée en jeu de Qualcomm signifie également que de nombreux constructeurs chinois vont adopter la technologie « dès 2019« . Ces derniers, en effet « préfèreront incorporer des modules de reconnaissance faciale 3D dans des appareils dédiés au marché domestique […] tandis que les flagship destinés à l’international seront équipés en masse de capteurs d’empreinte ultrasoniques« .

Contrairement aux capteurs d’empreintes que l’on trouve dans les smartphones actuels, les capteurs ultrasoniques intégrés à l’écran ont plusieurs avantages. Notamment le fait qu’ils peuvent lire vos empreintes même lorsque vos doigts sont mouillés ou enduits de liquide, graisse, saleté… Que pensez-vous d’une telle technologie ? Préférez-vous la reconnaissance faciale en 3D ou le capteur d’empreintes sous l’écran ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Bixby est disponible en français sur le Galaxy Note 9, enfin !

Bixby est finalement disponible en français, après des mois d’attente. Dans la dernière version bêta de l’application, déjà disponible sur le Galaxy Note 9 et à venir sur les autres smartphones compatibles, l’assistant intelligent est capable de parler français, mais…