Les smartphones Android vous alertent désormais des séismes en avance, mieux que les iPhone

 

La technologie ShakeAlert transforme votre smartphone Android en véritable sismographe. mardi dernier, les données recueillies par plusieurs centaines d'appareil faisant tourner l'application MyShake ont permis de lancer l'alerte quelques secondes avant un séisme en Californie. 

On parle fréquemment des fonctionnalités de santé et de sécurité des iPhone 14 et autres Apple Watch. Les systèmes fonctionnant sous Android ne sont pourtant pas en reste en termes de détection des dangers. Si votre smartphone tourne avec l’OS mobile de Google et qu’il dispose d’un accéléromètre, il peut également servir de sismographe : en d’autres termes, il peut reconnaitre les prémices d’un tremblement de terre et pourquoi pas, vous sauver la vie.

Un tremblement de magnitude 5,1 sur l’échelle de Richter a secoué la baie de San Francisco mardi dernier. Son épicentre était situé à 19 kilomètres à l’est de San José. Même si de l’avis des témoins, il ne s’agissait pas d’un séisme de très grande ampleur, nombre de possesseurs de smartphones Android ont reçu une alerte quelques secondes avant les secousses. De l’avis des scientifiques, ce séisme d’ampleur moyenne annonce une réplique d’une magnitude plus forte dans les prochains jours.

La fonctionnalité native ShakeAlert d'Android est plus efficace que la détection de séisme sur iOS

Pour bénéficier d’un véritable détecteur de séisme portatif et d'être alerté d’un tremblement de terre imminent dans votre région, il vous faut tout d’abord télécharger l'application MyShake sur votre smartphone sous iOS ou Android, qui intègre nativement la technologie ShakeAlert, un système d’alerte avancée implémenté sur la côte Ouest des Etats-Unis. En plus de recueillir les données de plusieurs centaines de sismographes situés en Oregon, en Californie et dans l’Etat de Washington, ShakeAlert traite également celles envoyées par les smartphones sous Android.

À lire – Xiaomi MIUI 11 permet désormais d’anticiper les tremblements de terre

La technologie développée par Google en collaboration avec l’Université de Berkeley n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis. Les scientifiques affirment cependant que le principe d’alerte avancée restera le même quelle que soit l’application et la région : pour un jour en bénéficier, en plus de télécharger l’application, il faudra veiller à constamment activer la localisation ainsi que les notifications. De même, les smartphones fonctionnant derrière un VPN ne pourront pas disposer de ce service.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !